Association « Mekê-me-Nkoma » : Restitution du mémorandum des travaux préparatifs au Dialogue national inclusif

0 49

Un nouveau leadership de la communauté fang de l’Estuaire serait-il en préparation autour de la personne de Jean-Claude Obiang Mba, le Coordinateur général de l’association « Mekê-me-Nkoma ? ». C’est évidemment l’objectif visé par les participants de l’atelier de restitution des travaux préparatifs de la participation prochaine de l’association au Dialogue national inclusif prévu pour le mois d’avril 2024. Surtout que les politiques traditionnelles de la province ont quasiment échoué sur le défi de rendre à la communauté fang de l’Estuaire, toute sa dignité et valeur traditionnelle. La cérémonie officielle de remise du mémorandum des recommandations s’est faite en présence de la notabilité de la communauté parmi laquelle François Ndong Obiang, Raymond-Placide Ndong Méyo, Jean-Christophe Éffalé Nze, Albert Oyame…                                 

En effet au regard du contexte nouveau qui se dessine pour le Gabon avec l’avènement au pouvoir du général de brigade Brice-Clotaire Oligui Nguéma, les membres de l’association « conscients de ce que leur localité regroupe plus de la moitié de la population du pays ; que l’ensemble des institutions de la République y sont implantés, en la personne de leur leader Jean-Claude Obiang Mba, tiennent à faire entendre leur voix, la voix de la province durant le déroulement de ces Assises nationales ».

Le comité d’éthique présidé par Aloïse Békalé Ntoutoume a articulé ses réflexions sur les thèmes portant sur : la révision du Code électoral et le Code de nationalité, la culture et tradition, la révision de la constitution, l’économie, le commerce et l’agriculture comme moyens de lutte contre la vie chère. Non sans dénoncer les faits bloquants de la démocratie gabonaise et qui entrave les efforts déployés par le Comité de transition pour la restauration des institutions en faveur du redressement du pays.

HeaderBanner

« Le fait que l’Estuaire abrite la capitale de notre pays ne doit pas nous faire oublier que c’est une partie du Gabon qui compte des autochtones qu’il faut prendre en compte lors de la prise de décision qui engage la province. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à l’unité et non à l’uniformité […], des fils et filles de l’Estuaire autour de nos us et coutumes au moment où notre beau pays est résolument engagé dans la restauration des institutions sous l’impulsion du Comité de transition pour la restauration des institutions (Ctri) avec à sa tête le général de brigade Brice-Clotaire Oligui Nguéma, président de la transition, président de la République, chef de l’État. Nous devons donc œuvrer comme le fait le regroupement culturel « Mekê-me-Nkoma » pour l’union et la restauration de nos valeurs culturelles », a rappelé Jean-Claude Obiang Mba.

L’association « Ékoua Mekê-me-Nkoma » est un regroupement associatif apolitique et à but non lucratif. Elle a pour objectif général d’assurer le développement socio-culturel, l’appropriation, la promotion et la préservation des valeurs culturelles et traditionnelles de la Communauté fang de la province de l’Estuaire.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.