Campagne octobre rose : la Première Dame Zita Oligui Nguéma inaugure le siège du Samu social gabonais de Lambaréné

0 286

En ce mois consacré à la campagne de dépistage des cancers féminins, la Première Dame Zita Oligui Nguéma a procédé ce jeudi 12 octobre, à l’inauguration officielle du siège du Samu social de la ville de Lambaréné, dans le Moyen-Ogooué, au centre du Gabon en présence du Docteur Wenceslas Yaba, Coordinateur général des services de cette entité de santé de proximité.

Située au quartier « Atongowanga » cette nouvelle structure de santé de proximité de Lambaréné vient grossir les rangs de celles déjà existantes à travers le pays.

L’épouse du chef de l’État a également lancé des consultations médicales gratuites dans toutes les spécialités avec don de médicaments gratuits. L’antenne du Samu social de Lambaréné constitue la première inauguration du genre sous l’ère du Comité de transition pour la restauration des institutions (CTRI). Toute chose qui démontre de l’intérêt profond des nouvelles Autorités gabonaises en faveur de la santé et le bien-être des populations dans leur ensemble.

En six années d’existence, le bilan global du Samu social gabonais révèle environ 1 600 000 prises en charge (sanitaire et sociale) sur l’ensemble du territoire national. Un engagement humanitaire auquel le Docteur Wenceslas Yaba et ses équipes en font un sacerdoce pour sauver la vie des milliers des gabonais.

HeaderBanner

La présence à cette cérémonie inaugurale historique du Ministre de la santé, le Professeur Adrien Moungoungou, témoigne le profond ancrage du gouvernement de la transition pour une meilleure prise en compte en soins de santé de qualité et gratuitement en faveur des populations à ressources limitées.

«Pour moi c’est un honneur de savoir que les populations de Lambaréné sont désormais heureuses d’avoir dans leur localité une structure du Samu social gabonais», a déclaré le Docteur Wenceslas Yaba.

Il est à noter que dans les prochains jours, le Samu social gabonais procédera à l’ouverture officielle des structures similaires à Tchibanga et à Makokou.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.