Cour Constitutionnelle/Audience de rentrée solennelle : le présidium pour Dieudonné Aba’a Owono, les ovations à Marie-Madeleine Mborantsuo   

0 170

La rentrée judiciaire de ce Mardi 23 janvier à été l’occasion pour la Cour Constitutionnelle, sous l’ère de la transition, de vivre sa première audience solennelle en présence du Président du CTRI, Président de la transition, le général de brigade Brice-Clotaire Oligui Nguéma, chef de l’État.                                                  

Un fait inédit depuis la création, il y’a trois décennies, de la prestigieuse institution du pays après la présidence de la République de par son statut, selon le principe de la séparation des pouvoirs.

La cérémonie a plutôt connue un fait inédit. Très attendu, alors qu’il égrenait son discours de circonstance, la concentration de l’auguste assemblée était plutôt marquée par la présence, à titre d’invité de marque, de l’ancienne locataire de l’institution, le Docteure Marie-Madeleine Mborantsuo.                      Un standing-ovation qui témoigne de la grandeur et du parfait état d’esprit avec lequel elle aura dirigé la haute juridiction toutes ces années en arrière pour l’instauration au Gabon d’un véritable état de droit au service de la nation.                                  

HeaderBanner

Selon certaines indiscrétions, quatre mois après son départ de la présidence de la haute juridiction, l’ombre de Marie-Madeleine Mborantsuo continue de planer sagement sans y régner sur le fonctionnement de l’institution. Dont l’on annonce l’instauration d’un climat social délétère. Notamment au niveau des juges constitutionnels.

L’annulation de recours en annulation de certaines décisions introduites par des requérants traduisent également les critiques formulées à l’endroit de la haute juridiction par l’opinion gabonaise.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.