Franceville-PDG/2ème arrondissement : Fabrice Andjoua Bongo Ondimba va-t-il servir de cheval de Troie ?

0 139

Incontestablement, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a besoin d’hommes et femmes nouveaux, pour la matérialisation et la poursuite du programme d’accélération de la transformation du Gabon, qui est amorcée depuis son accession à la magistrature suprême du pays en 2009.

Dans la commune de Franceville, singulièrement dans le deuxième arrondissement les verbatim vont bon train pour le choix des futurs leaders qui constitueront la future élite politique de la contrée.

Le choix semble, de toute évidence, convenir pour la candidature de Fabrice Andjoua Bongo Ondimba pour les prochaines élections législatives, indiquent des sources concordantes locales. C’est dire combien le poids politique de Fabrice Andjoua Bongo Ondimba est immense pour le parti au pouvoir dans cette partie de la capitale « altogovéenne ».

Lors des élections locales, d’il y a quatre ans, dont il était colistier investi par le Parti démocratique gabonais (PDG), le frère cadet du chef de l’État, malgré cette présence dans le giron d’une concentration des forces contradictoires, la liste conduite par l’actuelle Directeur général du budget et des finances publiques avait magistralement creusée l’écart en créant la différence avec les autres circonscriptions. Fabrice Andjoua Bongo Ondimba avait à cette occasion obtenu le plébiscite des 18 candidats investis par le PDG. Soit 100 % des suffrages dans cette agglomération électorale de plus de 7100 inscrits (estimations 2018 du Centre gabonais des élections) et la plus dense en démographie de la ville de Franceville dans le sud-est du Gabon.

HeaderBanner

Un coup d’essai vite transformé en coup de maitre. Car, Fabrice Andjoua Bongo Ondimba a ainsi fait preuve d’un savoir-faire et enfreint les pesanteurs et autres intrigues qui, à une époque, ont miné le milieu politique du Haut-Ogooué.

Depuis lors, le membre de la fratrie du patriarche Omar Bongo Ondimba, paix à son âme ne manque d’ailleurs pas l’occasion d’apporter sa pierre à la construction de l’édifice (re) nouveau du deuxième arrondissement de Franceville pour réaffirmer son engagement et sa détermination a œuvré pour le bien-être de ses concitoyens.

Une solidarité agissante qui cadre parfaitement avec les attentes des populations. Et bien plus qu’il ne faut pour l’implantation durable dans la contrée de la politique de l’Égalité de chances prônée par le Distingué Camarade Président, Ali Bongo Ondimba.

Thierry Mocktar (FCV)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.