Gabon/ Chambre des Métiers: Gaston Midoungani, père fondateur!

0 5 836

 Ambitieux et déterminé à porter au plus haut niveau sa vision pour le développement du secteur des petits métiers, Gaston Midoungani en sa qualité de Président de la Chambre des Métiers du Gabon, va solliciter à l’époque Jacques Devillers, Secrétaire général, Directeur des Services, de la Chambre des Métiers de Paris (CMP) en vue de mieux se documenter et se former avec son équipe sur la question. C’est ainsi, qu’il lui sera accordé une invitation officielle à la découverte du mécanisme de fonctionnement de la Chambre des Métiers de Paris dont les frais seront pris en charges par le President Omar Bongo Ondimba.

Dans sa détermination, pour faire avancer ce dossier, en avril 1996, le jeune Gaston, avait été reçu en audience en France par le Président et le Secrétaire général de la Chambre des Métiers de Paris (CMP). Une rencontre riche d’enseignements et de succès. Toute chose qui avait suscité en retour, la visite officielle au Gabon, en juin de la même année, de la délégation des autorités françaises en charge de la CMP.

En effet, la chambre des Métiers du Gabon à été créée sur instruction du Président Omar Bongo Ondimba, qui avait vu au jeune Gaston Midoungani une détermination farouche de voir aboutir ce projet de grande envergure. Aujourd’hui, loin de nous tromper on peut oser dire avec certitude que Gaston Midoungani est le pionnier de la Chambre des Métiers du Gabon. Et si l’on met ce dossier sur la table, il mérite d’être là pour débattre de la question car maîtrisant ce dossier du bout au bout.

Saviez-vous que lorsqu’on parle de l’artisanat, il ne s’agit pas seulement que l’art? Mais il ya aussi les services et la production.

  • L’art: la sculpture, la peinture etc…;
  • les services: les hôtels, restaurants, bars, transports, immobilier etc…;
  • La production: la pêche, l’agriculture, les boulangeries…etc.
    Qui pour connaître cela si ce n’est l’initiateur du syndicat des petits métiers, Gaston Midoungani!
HeaderBanner

Toutefois, Gaston Midoungani devrait se réjouir aujourd’hui de la récente adoption par le parlement, sur proposition du gouvernement, de la loi portant attributions et fonctionnement de la Chambre des métiers du Gabon, ou il avait même été auditionné pour défendre ce projet. Car, en toute logique, cet aboutissement demeure le fruit d’un plaidoyer de longue date mené depuis 1990.

Les mérites reviennent également aux ministres Gabriel Tchango et Biendi Maganga Moussavou anciens ministres du Commerce qui auront compris le bien fondé du combat mené par le Président du Syndicat des petits métiers, Gaston Midoungani.

Il n’en demeure pas moins que des efforts consentis pour ce projet de loi, méritent reconnaissance de la part du gouvernement et des institutions de la république qui, finalement ont jugé opportun d’adopter ledit projet de loi à la faveur de l’économie gabonaise, un souhait d’Omar Bongo Ondimba de protéger la chambre des métiers du Gabon. Car ailleurs il n’existe pas de loi mais un décret.

Le combat de longue haleine mené par Gaston Midoungani a fini par payé. Et par la même occasion il remercie le président de la République Ali Bongo Ondimba, les membres du gouvernement, les institutions parlementaires et tout ceux qui, de prêt ou de loin ont contribué à l’aboutissement de ce projet de loi.

Source: Peuple Infos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.