Gabon/politique : Les populations du 3e arrondissement 2e siège disent oui aux candidats sylvain OMBINDHA TALEYWA lll et BESSAQUES Ebinda Hugues Henry

0 33

Ce samedi 05 Août 2023 courant s’est tenue une causerie de proximité au quartier Akébé dans le 3e arrondissement 2e siège de Libreville entre les candidats sylvain OMBINDHA TALEYWA lll candidat aux législatives et BESSAQUES Ebinda Hugues Henry tête de liste aux locales tous deux sous la bannière du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR).

C’est dans un cadre agréable et dans une atmosphère paisible que les élus du CLR ont échangé longuement avec les habitants du 3e arrondissement 2e siège de Libreville. Les populations ce sont exprimées face aux candidats à cœur ouvert et en toute quiétude, « Nous ne sommes pas dupes! Après avoir détruit l’ANINF , Alex BONGO veut maintenant nous détruire ? » ce sont interrogées les populations.

Puis dans un langage en poupe de détermination et d’engagement, les deux candidats n’ont pas porté des gants pour présenter la criticité de la situation socio-économique de notre pays et de l’indélicatesse dans laquelle elle s’aventure si aucune mesure n’est prise pour stopper les pourfendeurs de notre modèle de vie. Tour à tour avec détermination à ne rien céder à leurs adversaires, ils ont échangé à bâton rompu avec les populations qui n’ont pas manqué de reconnaître en leur Hôte la capacité de reconnaître la capacité de réellement défendre leurs intérêts car diront-ils : « comment le PDG peut nous insulter ainsi ? Comment peuvent-ils avoir le courage de présenter un candidat qui a détruit l’ANINF, qui a méprisé ses agents et qui habite à la sablière où Akanda ? Qui est complètement déconnecté des réalités sociétales de notre arrondissement ? De qui se moquent ils ?»

HeaderBanner

Ainsi, le plaidoyer des candidats du CLR de Jean Boniface Assélé convainc un pan de cette population qui n’attendent que le 26 août prochain pour en découdre avec le PDG.

Prenant la parole, Sylvain OMBINDHA TALEYWA lll, égal à lui-même, a conseillé ses protagonistes sur les enjeux de cette élection. « Ils disent que vous ne valez que les 5000 ou 10000 qu’ils vous brandissent pour aller leur donner le pouvoir de vous martyriser 5ans supplémentaires. Nous n’allons plus accepté d’être réduit à cette plus simple expression », à déclaré le candidat Sylvain Ombindha, et d’ajouter, « ils ont l’argent pour faire des tournées politiques dispendieuse mais ils n’ont pas d’argent pour arrimer les retraites pour payer les deflatés de Gabon poste, BGD et Jeanne Ebori etc…»

Aussi, le candidat Hugues Ebinda, demande aux populations de se renseigner auprès des conseillers municipaux sortant combien de fois ont ils aperçu Alex BONGO au conseil municipal tant d’arrondissement que communal, et pourtant élu pour le compte du 3e arrondissement ? Un conseiller par procuration qui souhaite gérer les populations par procuration et le mépris, «comme il le faisait à l’ANINF en garant sa Maseratti au mépris des revendications légitimes des agents.»

C’est par souci pour le bien-être des populations du 3e arrondissement, que les candidats ont devisé avec ces dernières. «Après les fantômes SIMEPOUNGOU Jean Claude et NGALIBALI Germaine alias NGONDO, le PDG propose le méprisant Alex BONGO.»

Le 26 août prochain, les populations du 3e arrondissement 2e siège seules dans l’urne décideront de qui seront leurs représentants à l’hémicycle Léon MBA et au conseil municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.