Gabon/Poste SA : sur les traces de la stabilité ?

0 91

Elle est une époque lointaine où la Poste SA traversait une zone de turbulence. On peut le dire sans risque de se tromper, que le PDG, Michaël Adandé est aujourd’hui, un manager appréciable pour avoir tenu correctement cette maison à problème depuis quelques années.

Certes, les ex- agent de Gabon poste croupissent dans la misère en attente de leur droit, voilà 16 ans aujourd’hui. Une situation regrettable pour ces pères et mères de familles mais il faut reconnaître la vérité que Michaël Adandé n’est point le comptable de cette crise. Bien au contraire, le PDG de la Poste SA sollicite plus de patience aux concernés.

Par ailleurs, il pourrait les rassurer que le dossier est sur la table des pouvoirs publics qui, en dépit de certaines contingences, finissent toujours par payer. Comme quoi l’état paie toujours.

HeaderBanner

En outre, la Poste SA, faut-il le rappeler est un outil au service de l’État qui a mis à ce jour des gardes fous, à savoir : le paiement régulier des fonctionnaires et les agents actuels de la poste.

A l’évidence pour assurer son autonomie financière, la Poste SA attend davantage du gouvernement l’obtention d’un agrément techniques auprès de la commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC), afin de procéder à la création d’un établissement de micro-finance.

En définitive, ce sera là, un des éléments précurseurs qui pourrait redorer le blason de la Poste SA.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.