JO Dioumy Moubassango appelle ses compatriotes au calme et au respect de ce qui se passe dans notre pays 

0 287

Ne vous laissez pas avoir par les prophètes de la critique stérile et de la suspicion permanente. J’appelle mes compatriotes au calme et au respect de ce qui se passe dans notre pays. Nous pouvons penser de nous-mêmes. Ce ne sont pas les analystes et activistes étrangers qui vont nous manipuler en mettant dans notre cerveau des idées qui ne servent que leurs intérêts. Nous venons de traverser une première étape, laissons Dieu continuer à agir puissamment en faveur de notre pays le Gabon et de nos populations.

Notre pays vient de réaliser le coup d’état le plus pacifique au monde, c’est une exception gabonaise et c’est le signe qu’il y a la main de Dieu dans tout ce qui se fait maintenant. Ayons une attitude responsable, ne buvons pas comme du petit lait les théories fumeuses et obscures qui nous sont servies par des analystes de révélation. La transition gabonaise a besoin de calme et de sérénité. Personne à l’étranger ne viendra nous apprendre sur des événements que nous avons tous vécus nous-mêmes.

HeaderBanner

Les événements du 30 août sont la conséquence des prières de notre peuple. Le combat pour tourner la page de l’ancien régime a été mené par notre peuple et nous avons payé le prix cher depuis 1990 lors de la conférence nationale. Avec les civils, il y a eu des pertes en vies humaines dans les précédentes élections présidentielles (1993, 1998, 2009, 2016) dans notre pays. En 2023, avec les militaires du CTRI, il y a zéro blessé, zéro décès, zéro casse.

Soyons lucides, faisons confiance et observons ce qui est entrain de se passer au Gabon, notre pays. Nous sommes attachés à la démocratie, la liberté d’expression et la justice certes, mais n’oublions jamais d’où nous venons. Nous venons de 55 ans de misère, de peur, d’injustices, de terrains arrachés, de favoritisme, d’arrogance, de chosification du Gabonais et de perte de dignité. Le Gabon se réveille et accompagnons ce réveil avec foi et tout ira bien.

Jo Dioumy Moubassango, témoin de l’histoire du Gabon, le 30 août 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.