Loi des finances (LDF) 2023 : La digitalisation des impôts au cœur de l’action gouvernementale

0 78

La Ministre de l’économie et de la relance, Nicole-Jeanine-Lydie Roboty Mbou a présenté, Lundi 1er août 2022, les aspects et les priorités liés à son département ministériel dans le cadre de l’exécution de la programmation budgétaire de l’État, exercice 2023, c’était à loccasion de la Conférence budgétaire tenue en présence de sa collègue, du budget et des comptes publics, Édith Ekiri Mounombi Oyouomi.

Pour ce qui concerne le Ministère de l’économie et de la relance, la responsable dudit département ministériel a définie les principaux axes et priorités. Il s’agit notamment : du projet de la digitalisation de de la Direction générale des impôts (DGI) ; l’appui et le renforcement des capacités opérationnelles des services de collectes des ressources de l’État ; la finalisation du projet d’implémentation de la zone douanière du nord.

HeaderBanner

« Aujourd’hui, nous avons énormément un besoin urgent. Mettre les outils nécessaires à la disposition de nos services pour optimiser la collecte des impôts. Et ce qui est aussi important, c’est d’amener la Direction générale des impôts vers le secteur de l’informel avec l’ouverture prochaine des centres de proximité« , à indiquée Nicole-Jeanine-Lydie Roboty Mbou.

En effet, d’importantes transactions commerciales sont effectuées quotidiennement dans le secteur de l’informel. Le secteur privé national du Gabon devrait prendre toute sa place de moteur du développement et parvenir à la diversification du tissu de l’économie nationale du pays. Il revient à l’État d’accélér les réformes sectorielles en ce sens. Renforcer la politique d’appui en facilitant les procédures administratives et les formalités d’usage.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.