Mbigou/Santé : Le Centre médical en ruine

0 91

Le paysage est presque lunaire et rien ne présage à un lieu de soins de santé. Mais l’on observe plutôt des bâtiments « vivants » qui, malgré l’usure, essaient de se maintenir dans un environnement malsain pour soigner des personnes.

Presqu’à l’abandon et en dépit de quelque personnel soignant qui y officie pour la passion à la noble profession, le Centre médical de Mbigou, dans le département de la Boumi-Louétsi, offre aujourd’hui à ses visiteurs un visage apocalyptique digne des vestiges de la première guerre mondiale.

Un véritable mouroir dans lequel il ne serait plus bon de s’y aventurer et pour prétendre recevoir un quelconque soin même le plus bénins. Les malades, eux pour leur santé, ont préféré déserter les lieux pour aller se soigner à Bongolo avec toutes les conséquences sécuritaires auxquelles ils s’exposent. L’état d’un réseau routier fiable entre les deux localités du Sud-Gabon faisant défaut.

Plateaux techniques défectueux, manque de lits d’hospitalisation, lieux d’aisance inexistant, pas d’ambulance ni moyens de transport pour les malades et le personnel, pharmacie, inexistante, plafonds et toitures éventrées, insalubrité grandissante… C’est malheureusement le triste sort que présente aujourd’hui le Centre médical de Mbigou. Qui depuis sa construction n’a jamais reçu de cuire de jouvence.

HeaderBanner

Toute chose qui ramène à des questionnements sur la maintenance des équipements de santé et le fonctionnement optimal des structures sanitaires à l’intérieur du pays alors que des budgets sont voté et allouer chaque année.

Cette situation démontre à suffisance que le système de santé gabonais continue de se caractériser par de faibles taux d’indicateurs pour son amélioration. Alors que le Ministère de la santé fait partie des administrations les mieux nantis du pays pour assurer aux gabonais un meilleur approvisionnement en médicaments ainsi que sur une meilleure qualité de soins dans la vision de la politique sanitaire et sociale du pays impulsée par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba.

Aujourd’hui, le Centre médical de Mbigou ressemble à un lieu de guerre et non à une structure sanitaire qui redonne la vie…..

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.