Oyem: La Caistab dote des kits agricoles à treize coopératives-jeunes du Woleu-Ntem 

0 64

Oyem, le 16 avril 2021- (Actualites 241). Dans le cadre de son plan d’aide pour des opérations d’entretien des plantations Café-Cacao, vision mise en place par l’Exécutif Gabonais dont Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, pour l’intéressement accru et la sauvegarde de cette filière aux générations futures qui passe par un plan d’aide aux jeunes cultivateurs de café-cacao du pays, la Direction Générale de la Caisse de stabilisation et de péréquation (CAISTAB), en tournée dans l’arrière pays, vient de procéder ce jour à la remise d’un important don en matériel aux coopératives de la Ville d’Oyem et des quatre autres départements de la province.

Il était question pour le patron de cette structure étatique, Thierry Prosper Mboutsou, qui présentait ses civilités au Premier Magistrat dans les premières heures de la matinée, de doter, ce vendredi 16 avril 2021, aux treize coopératives agricoles sélectionnées, chacune d’une débrousailleuse flambant neuve accompagnée de bobine de fil et de bidon d’huile de 5 litres.

HeaderBanner

En effet, ce matériel qui a été mis à disposition de la soixantaine de jeunes que comptent lesdites coopératives se veut de répondre favorablement au programme Jeunes Entrepreneurs Café Cacao (JECCA).

Cette cérémonie qui se tenait, sous l’autorité du Premier Citoyen de la Ville chef lieu de la province, a donné l’occasion à Christian ABESSOLO MENGUEY de saluer cette initiative encourageante qui vient par ainsi matérialiser les efforts consentis par les plus hautes autorités dans sa Ville et à l’arrière Commune.

Aussi, dans cette volonté de la CAISTAB d’apporter un meilleur encadrement et un soutien matériel auxdites coopératives, ces jeunes planteurs, qui ont remercier le donateur ont également saisi du micro et par la voix du membre de la coopérative Obagame/Ngone de Minvoul, Fortune MINDZEME, de mentionner au DG et à son staff technique, les difficultés auxquelles ils sont confrontés notamment liées au tronçonnage et post récolte.

C’est donc autant de manquements à résoudre et ajoutés à celle de la réhabilitation du bâtiment administratif de la Délégation provinciale du Woleu-Ntem à Oyem qui pourront développer davantage la culture associative, luttant efficacement contre la pauvreté en région milieu rural et rendre également plus performant la ressource humaine affectée à la dite délégation située dans le deuxième arrondissement d’Oyem.

                 
Source: C.M.O

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.