TCHIBANGA: PIERRE ALAIN MOUNGUENGUI ACCUEILLI PAR UNE FOULE EN LIESSE

0 128

L’euphorie a atteint son paroxysme, pour parler d’apothéose, à l’arrivée du Président de la FEGAFOOT, Pierre Alain MOUNGUENGUI, ce mercredi 30 novembre 2022 dans son Tchibanga natal. L’homme était vivement attendu et accueilli, tel un fils perdu et retrouvé, par des nynois massés à sa résidence privée. La grandissime cours a refusé du monde scandant des houra répétitifs de soulagement, au rythme des tam-tams accompagnés des chants traditionnels.

Cette forte mobilisation est, à n’en point douter, le témoignage de sa grande popularité. Tout le monde voulant, sans ombre, manifester sa joie débordante de le revoir. Occasion d’essuyer les larmes intarissables versées depuis l’annonce des ennuis judiciaires de ce fils de Ndabilila, si attaché aux siens qu’il ne passait jamais des mois sans faire un tour au village.

Il faut dire qu’une telle retrouvaille est la meilleure récompense pour le cœur heureux de PAM. Certains ayant prévu quelque chose en main, dans le panier ou derrière la corde, en guise de présent.

Dans l’ordre des interventions, d’abord la représentante des femmes, suivi du conseil provincial des jeunes, puis la notabilité. Pour lui dire que, malgré son sentiment occasionnel de vide à « Sans Famille », ils étaient derrière lui. Comme qui dirait « loin des yeux, près du cœur.

HeaderBanner

Le PDG, dont P. A. MOUNGUENGUI est Membre du Bureau Politique, au 1er arrondissement de Tchibanga, n’a pas raté l’événement. Au nom de la hiérarchie du parti, le Secrétaire Provincial Jean François KOUMBA MABIKA « Maghengou » a exprimé l’estime et la considération que sa famille politique a pour ce cadre nynois, dont la grande capacité de mobilisation est un acquis pour le parti au pouvoir, en route pour les batailles électorales de 2023.

Visiblement satisfait de la forte présence autour de lui, P.A. MOUNGUENGUI est revenu sur la dure épreuve vécue loin des siens. La toute 1re de sa vie qui a duré 6 jours à la DGR et 6 mois à Gros Bouquet. Pour remercier d’abords le Tout-puissant de l’avoir mis sous haute protection. Puis la Sécurité Pénitentiaire pour le traitement de faveur dont il a bénéficié.

Le Président de la FEGAFOOT n’a pas manqué de gratitude aux plus hautes autorités républicaines, en tête desquelles le Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA et son épouse. Pour la part hautement considérable de leur implication dans sa libération.

Enfin des remerciements et reconnaissance à ses enfants, son épouse, toute la famille biologique, celle du football et à l’ensemble des parents desois qui l’ont accompagné et soutenu. Certains dans la prière et d’autres pour les larmes versées jusque là.

OLIVIER BAAK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.