Volleyball/Assemblée Générale :  » Nous pensons qu’il est temps et nécessaire que les volleyeurs se retrouvent autour d’une table… afin que nous puissions tous nous reconnaitre dans ce qui va se faire « , dixit Jean Claude MWANE BOULINGUI BU MOMBU

0 22

Après deux années sans activités en raison de la Covid-19, la ligue de Volleyball de l’Estuaire vient de tenir son assemblée générale ordinaire ce samedi 29 octobre 2022 au siège de la ligue. Elle indique de reprendre ses activités dans une quinzaine de jours avec un tournois de mise en jambes. Prenaient part à cette AG, les présidents des clubs, le représentant du ministère et ceux de la fédération.

 » Au sortir de cette Assemblée Générale Ordinaire, compte tenu que la ligue n’a pas eu d’activités, il était difficile de justifier zéro activité au niveau du bilan moral et financier  » selon Jean Claude MWANE BOULINGUI BU MOMBU.

Le président de la ligue de l’Estuaire a proposé une journée de réflexion sur le développement du Volleyball à l’Estuaire après 3 ans de covid-19 sans jouer.

 » Nous pensons qu’il est temps et nécessaire et très important que les volleyeurs se retrouvent autour d’une table afin d’esquisser un canevas pour la ligue de volleyball afin que nous puissions tous, nous reconnaitre dans ce qui va se faire. On ne veut plus aller dans le désordre « , a expliqué le président de la ligue de l’Estuaire.

HeaderBanner

Avec plus de 1000 licenciés, la ligue de volleyball de l’Estuaire est sur le point de reprendre les compétitions pour la pratique de ce sport au niveau de la capitale. Puis juste après, interviendra la coupe de début de saison. Sachant qu’en mi-janvier se déroulera le championnat de l’Estuaire.

Aussi, la ligue de l’Estuaire prévoit l’organisation d’un tournoi de Beach volley. Il faut donc dire que cette nouvelle année de compétition s’annonce très riche avec l’arrivée de nouvelles associations sportives. C’est le cas de la GR, qui vient de rejoindre la grande famille du Volleyball.

Au sortir de l’assemblée générale ordinaire, le président Jean Claude MWANE BOULINGUI BU MOMBU informe qu’aucune compétition ne sera désormais imposée sans que d’un commun d’accord, ils décident de ce qui doit se faire. Une décision que les présidents des clubs, le ministère et la fédération ont approuvée et félicité ce point qu’ils voudraient voir se réaliser afin de taire certaines querelles ou contradictions entre les clubs, ou la ligue impose et certains clubs ne suivent pas. Il est donc nécessaire pour l’ensemble des acteurs de se retrouver sur une table et gérer ce problème afin qu’ils puissent ensemble réorganiser notre ligue.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.