Covid-19/Togo: 1000 prisonniers graciés

0 34

Parmi les nouvelles mesures prises par le Président Faure Gnassingbé lors de son discours à la nation, celle de la Libération de 1048 prisonniers doit être mise en application aujourd’hui.

Le ministre de la Justice, Pius Agbetomey devrait donc mettre cela en place aujourd’hui. Mais voilà il y a un problème de taille. Les détenus à la prison civile de Lomé sont extrêmement remontés après avoir appris cette décision.

Tous se révoltent aujourd’hui et réclament leur libération. Des cris de protestation « Libéré, libéré » sont entendus dans l’enceinte de la prison. Une vidéo a même déjà fait le tour des réseaux sociaux.

HeaderBanner

La mesure est prise pour désengorger la prison civile de Lomé puisque selon les informations les 1048 prisonniers à libérer le seront dans cette prison uniquement.

Les prisonniers eux n’ont pas attendu pour se faire entendre. Ils se plaignent de la surpopulation, des mauvaises conditions de vie dans la prison et surtout des conditions de santé déplorables. Ils craignent donc pour leurs vies si le Coronavirus venait à gagner la prison. Bon de bien belles manières de dire qu’ils veulent tous en peofiter pour écourter leurs séjours en prison.

En tout cas nous espérons que le tri sera bien effectué et qu’aucun criminel notoire ne sera remis en liberté pour nous créer encore plus de problèmes que le Coronavirus lui même.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.