Kongossanews rebat de l’aile après un mois de suspension par la HAC

0 71

Le 18 août dernier, la Haute Autorité de la Communication (HAC) décidait de la suspension pour un mois, de Kongossanews, notre confrère, spécialisé dans l’analyse et l’investigation. En cause, la publication d’un article qu’il intitulait : Promesses à la nation : Ali Bongo de plus en plus fou » puis retitré « Promesses à la nation : Ali Bongo Ondimba rebelote ».

Jugé irrévérencieux et outrageant à l’égard de la personne d’Ali bongo Ondimba, le chef de l’Etat, le président de la HAC s’autosaisissait pour frapper le journal. Pourtant, dans son analyse, loin d’évoquer les ennuis de santé du numéro un gabonais, le journal jugeait irréaliste la nouvelle promesse faite dans son discours à la nation, à l’occasion des 60 ans d’indépendance du Gabon.

KONGOSSANEWS estimait que cette nouvelle promesse était fallacieuse puisqu’en 2012, le chef de l’Etat promettait déjà la création de 10000 emplois dans la seule zone économique spéciale à régime privilégié de NKOK. Notre confrère soutenait donc qu’en huit ans, cet espace n’avait pu créer que 3600 emplois, si l’on s’en tenait aux données officielles. Comment en trois ans était-il possible de créer 30.000 emplois ?

« Aujourd’hui encore, le chef de l’Etat récidive, avec l’idée de la création de 30.000 emplois sur 3 ans, dans la filière bois, soit 10.000 emplois par an.

Pour atteindre cet objectif, Ali Bongo compte sur « l’instauration de deux zones économiques spéciales supplémentaires, à Lambaréné et à Franceville, ainsi qu’à la troisième transformation de notre bois localement ».

HeaderBanner

Une promesse qui a du mal à convaincre » écrivait alors le journal.

Lire l’intégralité de l’article sur : www.kongossanews.info

Une problématique très sérieuse, qui n’a manifestement pas été du goût de la HAC.

Après s’être plié à la décision de l’autorité, s’interdisant toute publication dans le délai prescrit, KONGOSSANEWS revient…encore plus fort.

Depuis 2015, date de la création du journal, cette sanction aura été la première.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.