4 MILITANTS DU PDG SANCTIONNÉS POUR TRAHISON, USURPATION DE TITRE ET ESCROQUERIE

0 12 909

Le vice-président de la Commission permanente de discipline (CPD) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Dieudonné Meyo-Me-Nkoghé, a dans un point de presse déclaré que 4 de leurs camarades militants ont été sanctionnés pour des faits avérés de trahison, d’usurpation de titre et d’escroquerie, contrairement, a-t-il dit, aux informations sans fondement distillées dans les réseaux par des personnes malintentionnées.

Les 4 militants du parti au pouvoir dont les noms n’ont pas été révélés formulaient de promesses de nomination à l’endroit de plusieurs hauts « cadres du parti en contrepartie du versement de fortes sommes d’argent ». Ils usurpaient également le titre d’agents des services spéciaux du parti, lesdits services n’existant pas à son sein.

La CPD qui a longuement auditionnés les mis en cause, a indiqué que ces militants délinquants s’illustraient aussi dans le débauchage des « militants du parti au profit d’une association des jeunes aux velléités hégémoniques ».

HeaderBanner

« Face à ces actes de trahison, d’usurpation et d’escroquerie, la CPD garante de la cohésion au sein du parti a prononcé des sanctions de suspension de fonctions et d’activités de six mois à un an selon les cas à l’encontre des camarades mis en cause », a annoncé M. Meyo-Me-Nkoghé.

Selon Dieudonné Meyo-Me-Nkoghé, les militants mis en accusation ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Ils ont même, a-t-il relevé, exprimé à la commission permanente de discipline leur « profond regret et ont sollicité la clémence du Distingué Camarade Président Ali Bongo Ondimba, eu égard à la gravité des actes posés ».

Camille Boussoughou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.