Affaire RHM/RPM: les choses sont désormais claires; le RPM n’a aucune existence juridique

0 45

Libreville, le 08 mai 2021- (Actualites 241). C’est au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 08 mai courant dans le 3ème arrondissement de la commune de Libreville que le président du Rassemblement Héritage et Modernité Michel Menga M’Esssone a porté à la connaissance de la presse nationale et internationale, les derniers péripéties qui font suite aux assises du congrès de clarification tenues le 03 janvier 2021.

C’est pour avoir été assigné à comparaître à l’audience des référés du 30 mars 2021 devant le Président du Tribunal de Première Instance de Libreville, suite à une plainte déposée par Hugues Alexandre BARRO CHAMBRIER, pour, selon lui  » troubles illicites « .

En effet, par ordonnance du juge des référés datée du 16 avril 2021 et répertoriée sous le n° 22/2020-2021, et en appui de leur mémoire en défense le juge a décidé ce qui suit:

HeaderBanner
  • Le Parti politique Rassemblement pour la Patrie et la Modernité PRM n’a pas encore d’existence juridique ;
  • En conséquence, déclare irrecevable pour défaut du droit à agir, l’action émise par Hugues Alexandre BARRO CHAMBRIER.

 » En conséquence, la décision du juge des déférés atteste bel et bien de l’existence du Rassemblement Héritage et Modernité dont je suis le Président statutaire « , a expliqué Michel Menga.

Aussi, cette décision du juge des référés s’inscrit dans la cohérence de la décision de la Cour Constitutionnelle qui porte le n°108/CC datée du 26 janvier 2021 qui atteste formellement de l’inexistence du RPM.

Notons que le Rassemblement Héritage et Modernité a six (6) élus à son actif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.