Assemblée nationale/Rentrée parlementaire : Sous le signe de la tolérance et de la paix

0 115

Placée sous le thème de « Tolérance et « Paix », qui va encadré le travail parlementaire à l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi a présidé, ce Lundi 3 octobre 2023, la cérémonie solennelle d’ouverture de l’unique session ordinaire annuelle du palais « Léon Mba ».

Un retour des députés à l’Assemblée qui s’est déroulé devant un parterre de personnalités gabonaises et étrangères, en-tête desquelles la Première ministre Rose-Christiane Ossouka Raponda et les membres de son gouvernement, la présidente du Sénat, Lucie Milebou Aubusson Mboussou, la présidente de la Cour Constitutionnelle, le Docteur Marie-Madeleine Mborantsuo, les membres du corps diplomatique accrédité au Gabon et avec pour hôte de marque, Ahmed Muhammad Al Jarwan, président fondateur du Parlement international pour la tolérance et la paix.

Dont le discours à la tribune de l’Assemblée nationale gabonaise aura été marqué par une invite à la tolérance et la paix. Des valeurs qui militent pour un monde meilleur a-t-il rappelé.
« Il me plaît de souligner ici l’acte de l’Assemblée nationale gabonaise, à travers la publication du livre pour la paix. Sous votre conduite, Monsieur le Président, les députés gabonais ont posé un acte majeur pour la promotion de la paix. Vos messages dans cet ouvrage nous inspirent tous. Et je vous remercie encore de m’avoir offert un exemplaire de cette œuvre importante« , à témoigner le ressortissant Emirati.

HeaderBanner

Pour sa part, dans son allocution de circonstance, le président de l’Assemblée nationale n’a pas manqué de faire un bref rappel des faits de l’actualité nationale et internationale durant les trois mois de l’intersession parlementaire. Dont l’adresse, le 16 août dernier, ndlr, du chef de l’État à la nation à l’occasion du 62ème anniversaire de l’accession du Gabon à la souveraineté internationale.

Allocution au cours de laquelle le numéro un gabonais a jeté un regard froid sur la conduite de l’action publique par le gouvernement.
« Cette déclaration suffisamment révélatrice de l’impatience que manifeste le Président de la République, traduit à n’en point douter l’état d’esprit de la majorité de nos concitoyens« , à rappelé Faustin Boukoubi. Qui, sur un tout autre plan, a magnifier le dynamisme de la diplomatie gabonaise impulsée par le Président Ali Bongo Ondimba. Dont le résultat illustre parfaitement l’élection de plusieurs hauts responsables politiques gabonais, en grande majorité des députés, dans des instances et organisations internationales. Ainsi que de l’adhésion du Gabon comme pays membre de la grande organisation du Commonwealth.

Faustin Boukoubi n’a pas manqué de souligner « l’effervescence » des vacances parlementaires pour les députés durant ces trois derniers mois. Et qui ont été l’occasion pour les locataires du palais « Léon Mba » dont le mandat expire en janvier 2024 de rendre compte aux populations le « fruit » de leurs travaux à l’Assemblée nationale.

« Chers Collègues, c’est le lieu de vous témoigner à tous, le satisfecit et les encouragements du bureau de l’Assemblée nationale. J’ai la conviction que ce n’est que de cette manière, après s’être confrontés au quotidien des gabonais, dans les quatre coins de notre pays, que nous saurons jouer pleinement notre partition et notre rôle de législateur, de contrôleur et d’evaluateur de l’action gouvernementale« , à conclu Le président de l’Assemblée nationale.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.