Gabon : les détails sur le rachat d’Assala Energy (gouvernement)

0 6

Le gouvernement vient de boucler la procédure d’achat de la société pétrolière Assala Energy auprès du fonds américain Carlyle. L’Etat souhaitait, depuis quelques temps, récupérer cette activité éminemment sensible et stratégique dans son giron.

L’affaire était devenue un serpent de mer. Cela faisait quelques mois que l’Etat gabonais cherchait à reprendre Assala Energy dans son giron. C’est désormais chose faite. 

Le Gabon a investi 633 milliards de francs CFA soit environ 1,055 milliards de dollars pour racheter la société classée deuxième producteur de pétrole du pays. Un exploit dont les détails de l’opération ont été révélés par le directeur général de Gabon Oil Company (GOC), Marcellin Simba Ngabi, dimanche 7 juillet lors de son passage dans l’émission  » Les Grands Dossiers  » de Gabon 1ère.

HeaderBanner

Dimanche soir, le directeur général de la GOC, a indiqué que cette opération de rachat a coûté à l’Etat gabonais 633 milliards de FCFA, sur l’équivalence de 600 FCFA le coût du dollar, soit 1,055 milliards de dollars.

S’agissant du remboursement de la somme empruntée auprès de Gunvor, il se fera sur une durée de 5 ans en raison de 20 millions de dollars par mois soit 12 milliards, pour un total annuel de 144 milliards de FCFA (240 millions de dollars). Ce remboursement commence à partir de septembre 2024.

Le Gabon va désormais opérer seul, produire et commercialiser une part importante de son pétrole. A travers ce rachat, le Gabon contrôle désormais 25% de la production pétrolière nationale, ce qui sans conteste, marque un grand pas dans la reconquête de sa souveraineté pétrolière, dans un secteur qui, génère 60 % des recettes fiscales et 80 % des revenus d’exportation.

Le succès de cette opération confirme ainsi la capacité du Gabon à gérer et contrôler désormais des enjeux économiques prépondérants, dans un contexte où l’industrie pétrolière demeure toujours un pilier incontournable de son économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.