Cabale contre certaines personnalités politiques et administratives

0 86

Voulant porté atteinte à certaines personnalités emblématiques du régime actuel concernant la gestion de l’hotel de ville où son propriétaire Léandre Nzué croupi désormais à la prison centrale de Libreville  depuis ce mardi 15 septembre 2020, Félicien Evoung Waga a publié sur les réseaux sociaux des informations mensongères pour mettre en mal ces personnalités.

 En effet, Il n’en est rien, c’est du pipo, ce sont des  accusations sans fondement qui  prouve à suffisance qu’il y a des personnes mal intentionnées tapi dans l’ombre qui en veulent à l’ancien gouverneur de la province du Haut-Ogooué, Eloi Nzondo.

 Incapable de se faire élire lors des dernières élections législatives dans le  5ème arrondissement et dont les finances reçus pour battre campagne avait pris la direction des ambiances. Peut-on croire aux propos d’une telle personne ayant une moralité douteuse comme Félicien Evoung  Waga?

HeaderBanner
Vue de l’Hôtel de ville de Libreville

 On ne récolte que ce que l’on a sèmé, Léandre Nzué rappelait a qui voulait l’entendre qu’Ali Bongo Ondimba n’avait jamais gagner à Libreville et qu’il allait faire en sorte qu’il gagne en 2023, d’ou les recrutements abusifs à l’hôtel ville de Libreville où il régnait en maître absolu. Léandre, qui doit certainement méditer dans sa cellule, sait désormais qu’il ne peut s’en prendre qu’à lui-même. 

 Pensez-vous qu’un renégat comme Léandre Nzué pouvait recevoir les ordres de l’ancien ministre et de l’ancien gouverneur du Haut-Ogooué? Est-ce que un cabri mort a encore peur du couteau? De quelle nomination et avantages, parle Evoung ? Y a-t-il une traçabilité au trésor municipal ? Si, oui qu’il la présente.

En tout cas c’est qui est sûr c’est que l’administration est écrite. Le receveur municipal est bien placé pour savoir qui a touché l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.