Concertation politique : la Société Civile en conclave à l’Arche de l’Alliance

0 82

Au sortir de la rencontre qui a réuni  les acteurs religieux, ceux de la société civile et Syndicales, ce mercredi 15 février 2023 à l’Arche de l’Alliance dans le 1er arrondissement de Libreville, il a été décider démettre en place des mécanismes qui permettront le changement pour une équitable de la république. Aussi, il a été noté également le refus d’Ali Bongo Ondimba d’associer la société civile dans les négociations pour les élections apaisées.

Pour cela, Il a été décidé qu’un candidat de la société civile sera désigné pour défendre les intérêts de la société civile à l’élection présidentielle de 2023. Ceci, en plus des candidats de la société civile en cours de désignation sur les 143 sièges de députés, conseillers et sénateurs.

HeaderBanner

Concernant le CGE, le COTED-GABON trouvent irresponsable la décision de la Cour Constitutionnelle d’accepter le serment d’une personnalité ayant une moralité douteuse et de mauvais mœurs.

Le COTED-GABON a décidé de mettre en place son propre CGE-Citoyen avec les mêmes prérogatives.

Le samedi 25 février courant, à travers tout le territoire national, chaque membre de la société civile entre 10h et 12h, priera DIEU pour le changement des autorités et du régime politique en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.