Conférence des juridictions constitutionnelles africaines (CJCA) : La place et le rôle de la femme africaine au sein de l’appareil judiciaire en débat à Libreville

0 44

Le siège de la Cour Constitutionnelle du Gabon abrite, du 3 au 6 mai prochain, les travaux de la Première « Rencontre des juges en chefs femmes africaines », sous l’égide de Conférence des juridictions constitutionnelles africaine (CJCA), et placée sous le thème : « La présence de la femme africaine au sein de l’appareil judiciaire et les perspectives de son épanouissement ».

La rencontre de Libreville se tient avec le soutien et la collaboration de l’Office des nations unies pour la lutte contre la drogue et le crime (ONUDC), le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) et l’Organisation des nations unies pour la Femme (Onu-Femme).

Hôte des travaux, la Docteure Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon a souhaitée que ces Assises soient « un cadre normatif de réflexion sur les obstacles auxquels les femmes juges africaines sont confrontées dans l’exercice de leur fonction, la gestion de leur carrière et des disparités importantes qui les séparent des hommes ».

HeaderBanner

Participent à ces travaux, les femmes juges en chefs les présidents des Cours suprêmes et Cour constitutionnelles africaines ainsi que les organisations qui œuvrent dans le domaine de la défense des droits des femmes.

A titre de rappel, ces Assises de Libreville se tiennent dans le prolongement des travaux de la 6ème CJCA qui s’est tenue en décembre dernier à Rabat (Maroc), sous le thème : « Les juridictions constitutionnelles africaines et le droit international ».

La participation de la délégation gabonaise conduite par la Docteure Marie-Madeleine Mborantsuo fut plus qu’active. La présidente de la Cour Constitutionnelle du Gabon ayant dirigé le panel le plus important de la session. La prochaine Conférence des juridictions constitutionnelles africaine (CJCA) aura lieu à Harare (Zimbabwé) en Octobre 2024.

Thierry Mocktar (CC)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.