ECOFAC : Clôture des Assises de Libreville sur une note de satisfaction

0 41

Consolider les acquis du programme ECOFAC et mieux envisager l’avenir en tirant les éléments les plus pertinents pour alimenter l’initiative « Natur’Africa », qui va remplacer le programme arrivé aux termes de ses trente ans d’existence.

Ouvert le 4 juillet dernier, à Libreville, le segment politique du Programme de conservation et utilisation rationnelle des écosystèmes en Afrique centrale (ECOFAC), a clôturé ses travaux, ce Mercredi 6 juillet 2022 , après d’intense débats entre acteurs, experts et partenaires.

Le programme ECOFAC a été financé à hauteur de 80,5 millions d’euros par la coopération de l’Union européenne (UE) avec un cofinancement d’environ 17 millions d’euros de la part des partenaires et des Etats membres, dont 7 pays de la sous-région d’Afrique centrale.

HeaderBanner

Le bassin du Congo est une région géostratégique où la préservation de la nature est au coeur de la régulation du climat et qui rend des services écosystémiques éssentiels à l’homme à l’échelle globale.

Au terme desdits travaux, et au Ministre gabonais délégué aux eaux et forêts, Michel-Stéphane Bonda, de préciser que « Nous devons vérifier si mes résultats consignes dans le cadre de la logique de la convention de financement ont été atteint, à savoir : une meilleure intégration territoriale des espèces protégées. L’accroissement de l’efficacité de la gestion des airs protégées, une intégration des populations riveraines dans une perspective de cogestion des aires protégées et la promotion de l’économie verte« .

Sur cette note d’espoir, pour le membre du gouvernement gabonais, l’initiative « Natur’Africa » a la particularité d’absorber l’ensemble des questions portant sur le développement des zones riveraines aux aires protégées en même temps que la conservation des écosystèmes. Cibler les paysages prioritaires écologiques transfrontaliers du bassin du Congo.
Les leçons apprises et les capitalisations d’ECOFAC constituent des outils précieux à l’usage des parties prenantes de cette nouvelle initiative.

Actualités241/Mediapostegabon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.