Gabon/CNSS : Patrick Ossi Okori viole les conventions internationales 87 et 98 de l’OIT donnant droit aux travailleurs de s’exprimer.

0 122

Suite a la publication de la note d’information N°0307/CNSS/DG-POO/22, du 21 janvier 2022, relative a la vie syndicale au sein de la CNSS, le SYNA-CNSS, plus vieille organisation syndicale de la Caisses Nationale de Sécurité Sociale, associés a l’ensemble des travailleurs Affiliés aux différentes organisations syndicales, mandantes de deux conventions collectives, s’étonnent d’une telle communication, considérant que l’administration est continue.

A toutes fins utiles, Le récépissé de dépôt du SYNA-CNSS, ci-joint, date du 25 novembre 2004, et a été déposé a la direction générale de la CNSS, au même titre que celui des autres organisations syndicales existantes.

HeaderBanner

Une telle note d’information, au regard des difficultés que traverse l’entreprise actuellement, par le fait des décisions hasardeuses de l’employeur, démontre a suffisance, une volonté manifeste de vouloir semer la confusion, afin de distraire l’opinion, des véritables problématiques dont font l’objet l’entreprise actuellement.

C’est pourquoi, l’ensemble des organisations syndicales de la CNSS, faisant partie de la plate-forme syndicale, dans le soucis de maintenir la paix sociale dans l’entreprise, invite la direction générale, a prendre connaissance des conventions internationales 87 et 98 de l’OIT.

Aussi, toute action visant a empêcher les travailleurs de s’exprimer, relèvent d’une violation des dispositions légales cités supra.

Plateforme des organisations syndicales de la CNSS

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.