Gabon: la Confédération Syndicale du Gabon s’oppose au nouveau code du travail adopté par le parlement

0 40

Libreville, le 8 septembre 2021- (Actualites 241). C’est au cours d’une réunion convoquée le mercredi 8 septembre courant par le Secrétaire Général de la Cosyga, Philippe Djoula et que prenaient part tous les syndicats affiliés à la Confédération Syndicale du Gabon que l’adoption du nouveau code du travail par le parlement a été mis sur la table des échanges.

En effet, la Confédération Syndicale du Gabon condamne avec la dernière énergie la démarche entreprise par le ministre de la fonction publique et de l’Emploi  Madeleine Edmée Berre lors des rencontres qui ont planché sur la revision du projet du nouveau code du travail avec, semble t-il 300 syndicats des travailleurs du Gabon. Chose que la plus grande confédération du Gabon dément.

HeaderBanner

Face à cette situation, la Cosyga s’indigne du faut rapport présenté par Madeleine Edmée Berre au plus hautes autorités qui stipule que, 300 syndicats avaient pris part à ces échanges. Alors que la Confédération Syndicale du Gabon qui est la mieux indiquée, ne reconnaît que 150 syndicats au Gabon. Où sortent les 150 autres syndicats?

Quant à ce projet, la Cosyga fait constater au grand regret un manque de sérieux du ministre de la Fonction Publique et de l’Emploi car les confédérations les plus représentatives comme la Cosyga avaient été exclues à ce grand rendez-vous.

Suite à toutes ces irrégularités, la Cosyga à introduit des requêtes en annulation de ce code du travail adopté par le parlement. Au près de la cours constitutionnelle.

Il est à noter que ce jeudi 9 septembre 2021,  les Organisations Professionnelles de Travailleurs CGSL,  COSYGA, SYNEC ET L’ONEP, accompagnées de leur Avocat Me Farafina BOUSSOUGOU BOU MBINE, seront auditionnées à la Cour Constitutionnelle dans le cadre de ces requêtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.