Gabon/Politique : Franck Nguema claque la porte du PDG où il n’aura fait que 9 mois de militantisme

0 23

Ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Franck Nguema avait quasiment attendu la dernière minute pour acter son adhésion au Parti Démocratique Gabonais, prenant le soin de bien réfléchir sur ses propres convictions et celles du parti de masses. Dans cette optique, en juin 2023, l’ancien honorable Député du deuxième arrondissement de la commune d’Akanda avait été élu membre du bureau politique afin d’y être le fer de lance du PDG en prélude aux élections générales d’août 2023 dont les résultats ont été annulés suite au Coup d’État militaire le 30 août 2023.

HeaderBanner

Si nombreux l’ont découvert en sa qualité de Ministre de la République, il est à noter que Franck Nguema en tant que Candidat indépendant, avait réussi en 2018 à battre à plate couture le candidat de son ancien parti Joseph Minko Olenga et celui de l’opposition radicale de l’UN-RHM Jean Gaspard Ntoutoume Ayi lors des législatives. Preuve que l’homme devenu une grosse pointure de la politique dans la commune d’Akanda, n’avait pas attendu d’être au PDG pour démontrer sa détermination et sa volonté à participer à l’amélioration des conditions de vie de ses compatriotes et des Akandais en particuliers entre autres par son programme massif d’aides aux activités génératrices de revenues (AGR).

« Après plusieurs mois d’observation et de réflexion, par la présente, je viens démissionner du Parti démocratique gabonais (PDG), pour des raisons personnelles », a souligné Franck Nguema dans sa lettre de démission adressée au Secrétaire Général du Parti Démocratique Gabonais Angélique Ngoma. L’ancien Député n’avait réellement aucun attachement ancré au sein du PDG où il n’aura fait que 9 mois de militantisme. En évitant tout tapage médiatique autour de cette démission, Franck Nguema se met-il définitivement en marge de la politique ou plutôt prépare- t-il un retour politique fracassant comme l’homme sait le faire en fin stratège reconnu ? Wait and see. L’avenir nous le dira.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.