La Dynamique des Femmes Leaders pour la Paix reprend ses activités par une journée médicale pour être auprès de ses membres. et des populations

0 94

Après deux ( 2 ) ans de crise sanitaire, la Dynamique des Femmes Leaders pour la Paix en association avec le SAMU Social Gabonais a organisé une journée médicale à l’endroit de ses membres et des populations du quartier Louis. Un lancement des activités qui a été effectif grâce à la générosité de la marraine Annie Chrystel Limbourg Iwenga qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette première sortie de la Dynamique, ce dimanche 13 novembre 2022, dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville.

 » Personne n’est sans ignoré que, le President de la République Ali Bongo Ondimba, nous demande d’être prêt de nos populations. Tellement, nous luttons pour la paix, cette paix n’est pas seulement quand nous avons les fusils, mais quand une personne est malade, c’est une guerre. Aujourd’hui, nous sommes venues en guerre face aux maladies de nos populations « , a laissé attendre OYONO Obiang Ghislaine, Présidente de la Dynamique des Femmes Leaders pour la Paix.

C’est environ 500 patients qui sont entendus pour les consultations médicales dont la médecine générale, la gynécologie et la pédiatrie.

HeaderBanner

Pour cette journée médicale, selon le Dr POBA TCHICAYA Herman Nelson du Samu Social Gabonais, il est proposé des consultations, des conseils, la prise des médicaments, la distribution gratuite des médicaments, des diagnostics. Et référeront pour certains malades si une prise en charge ne peut être réalisée.

 » Nous espérons que nous pourrons aider les gabonais dans cette dynamique et que nous pourrons apporter notre aide scientifique et medico-humanitaire. Nous sommes prêts et nous sommes disponibles tous les jours que Dieu fait « , a souhaité Dr POBA.

Un patient diagnostiqué à l’endroit de Guy Gaethan Ntoutoume souffre des douleurs d’estomac.  » j’ai des douleurs d’estomac, j’ai des remontés de temps en temps. Lorsque je mange, je n’arrive plus à manger à ma faim. J’ai constamment des crampes d’estomac atrocent et donc le médecin m’a demandé de changer mon alimentation. Certains aliments m’ont été interdits« , expliquait Gaethan Ntoutoume.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.