LA PRISON CENTRALE DE TCHIBANGA EN PHASE AVEC LA RÉINSERTION SOCIALE DES DETENUS MINEURS

0 46

Des innovations significatives sont opérées à la Prison Centrale de Tchibanga, dans le cadre de la politique de réinsertion sociale des détenus mineurs ou des mineurs en conflit avec la loi. Une réponse à la politique d’égalité des chances prônée par les plus hautes autorités de la République, en tête desquelles le Président de la République Ali BONGO ONDIMBA qui a décrété, à l’entame de son 1er septennat (2009), la décennie de la jeunesse.


   

Cette orientation est mise en pratique par le Régisseur local Paul VI MOULOUMA, Directeur de la Prison Centrale du chef lieu nynois que les tchibanais appellent couramment « Mougoutsi Université ». C’est sur instruction du Commandement en Chef de la Sécurité Pénitentiaire, au respect des orientations de la tutelle ministérielle.

HeaderBanner


   
Au titre des réalisations, il y a plusieurs ateliers, menés par ces jeunes compatriotes, à savoir : vannerie (rotin), briqueterie (briques stabilisées), élevage (moutons) et le jardinage diversifié (choux, salade, laitue, pastèque, concombre, épinards, amaranthe, piment, maïs, tubercule, banane, oignons et ail).
   
Tous ces produits viennent renforcer la ration quotidienne de l’Etat. Et permettent aux détenus de  consommer bio pour une alimentation plus saine et variée.

Dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les agents de ladite prison en contact avec les détenus sont tous vaccinés, afin de prévenir la propagation du virus dans l’univers carcéral.
    
L’ouverture d’une pharmacie pour alimenter l’unité de santé de la prison s’inscrit au chapitre des nouveautés. En plus de la construction d’un annexe pour améliorer les conditions de détention et de travail des collaborateurs

OLIVIER BAAK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.