Le ministre de la santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong désavoue les compétences du personnel médical du Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo

0 15 190

Le ministre de la sante Dr Guy Patrick Obiang Ndong a présidé le mardi 27 octobre 2020 dans la salle polyvalente du Centre Hospitalier Universitaire d’Owendo, une réunion de rappel à l’ordre avec l’ensemble des responsables des services administratifs et médicaux, pour mettre les points sur les i aux différents problèmes qui minent cette structurer depuis un moment.
 

En effet, Deux problèmes majeurs ont été à l’origine du déplacement du ministre de la santé dans cette structure spécialisée dans la prise en charge de l’appareil locomoteur. Il s’agit d’achats d’implants à France et fausse accusation de détournement de prestations CNAMGS de plus de 341 millions à l’encontre du directeur général de cette structure le Dr Elise Eyang Obame. Une situation à laquelle le ministre de la sante s’est montré extrêmement indigné face aux corps médicales de cette structure.

« Vous n’avez contribuez en aucune façon à la construction et l’occupation de cette structure sanitaire, arrêter de vous considérer comme des personnes indispensables », a souligné le ministre de la santé.

HeaderBanner

Il poursuit, « les accidents mineurs et autres petits malaises de sante vous appelles la nuit vous êtes incapables de les prendre en charge par ce que, on conditionne tout à l’argent, la majorité d’entre vous détourne les malades ici pour vos cliniques privées pour pouvoir les opérés et vous n’arrivées même pas à les opérés là-bas ». Et c’est l’hôpital Militaire qui retouche vos malades. Arrêtons ça!!!

Pour le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, le CHUO devrait être un pôle d’excellence sanitaire, « vous êtes attendus sur le travail et sur les résultats et également sur l’amélioration de la qualité des soins offertes aux populations gabonaises et non sur les médisances, sur l’escroquerie, sur les détournements des malades ».

« Je serais extrêmement sans pitié si de tel comportement se perpétue dans cet hôpital ». A mis en garde le Dr Guy Patrick Obiang ministre de la santé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.