Leadership féminin/AWLN : Le Docteur Marie-Madeleine Mborantsuo distinguée par la section Gabon

0 134

Pour magnifier son engagement pour le développement du Gabon dont ses efforts en faveur du renforcement de la démocratie dans son pays ainsi que sa lutte pour le respect des droits de la femme gabonaise en particulier et africaine en générale, le Docteur Marie-Madeleine Mborantsuo, la présidente de la Cour Constitutionnelle, a été distinguée, le week-end dernier, du Prix édition 2022, par le Réseau des femmes leaders africaines (AWLN) section Gabon. Et à titre posthume, la sud-africaine Myriam Makéba, dans le cadre de la Journée internationale de la femme en différée.

La cérémonie qui a eu lieu dans un hôtel de la place au nord de la capitale gabonaise, a vue la présence du Vice-premier ministre, Alain-Claude Billie by Nzé ainsi que d’un parterre d’invités, issus pour la majorité, de nombreuses organisations féministes de la place.

HeaderBanner

Créée le 2 juin 2017 à New-York (États-unis), avec le soutien conjoint de l’Union africaine et des Nations-unies, le réseau dont la section Gabon est dirigée par la vénérable Horine Nzet Biteghet, à tenu à marquer sa reconnaissance pour le rôle majeur joué par les deux personnalités féminines en faveur de l’émancipation de la femme africaine. Et surtout de l’essor de la démocratie dans leurs pays respectifs.

Au Gabon, particulièrement, pour de nombreuses générations féministes et même d’ailleurs, le Docteur Marie-Madeleine Mborantsuo est un véritable modèle par sa constance et son engagement. Ce qui ne laisse pas indifférent dans de nombreux pays du continent et au-delà des frontières africaines.

C’est d’ailleurs très émue par cet hommage mérité que le Docteur Marie-Madeleine Mborantsuo a reçu des mains de l’AWLN-Gabon sa distinction.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.