LES FRANCAIS DOIVENT AVOIR UNE PLACE AUX CÔTÉS D’AUTRES PARTENAIRES DU GABON ?

0 76

Je me tromperais lourdement d’époque en voulant faire l’avocat, non du diable, mais de la France.

D’abord elle n’a pas besoin de moi, mais en plus, elle même n’a pas besoin de ça.
La seule question qu’on peut se poser est de savoir si après avoir considéré la France comme leur messie à une certaine époque, c’est maintenant à travers les insultes qu’il faut la recevoir aujourd’hui?

Après l’esclave, la colonisation, la néocolonisation, n’avons nous pas tiré assez de leçons pour rendre chaque après plus profitable à nos peuples? Est-ce aujourd’hui par l’invective, la calomnie, l’injure, la chasse ouverte à la France, et la référence à la Russie que les Africains entendent construire l’après la France?

Pour dire vrai, la référence à la France pour construire nos pays est une illusion, une attitude enfantine, irresponsable et un signe d’immaturité.

HeaderBanner

C’est peut être les Africains qui pensent que les français pensent à eux en se rasant tous les matins; du côté français, cela ne se ressent pas sur le terrain. Le pouvoir Francais a d’autres objectifs pour sa population.

Que les Africains mettent en œuvre leur Agenda 2063 et le Gabon ses plans de développement, et considèrent la France au même pied que leurs autres partenaires.

Les insultes et autres manifestations anti françaises ne changeront rien à la vie d’un gabonais demain.

Accueillons et dialoguons avec Macron comme avec tout autre partenaire.
À demain.

PETIT-LAMBERT OVONO ÉVALUATEUR CERTIFIÉ DES POLITIQUES PUBLIQUES PRÉSIDENT DE SOGEVAL

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.