Mairie de Libreville : campagne novembre bleu en différée

0 47

C’est avec un léger différé que la mairie de Libreville et ses six annexes bénéficient, depuis le 2 décembre dernier, d’une campagne de sensibilisation et de dépistage sur les cancers masculins, dénommée : « novembre bleu ». La communauté scientifique internationale, en générale, et les plus haute Autorités du pays, en-tête desquelles, le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, ont dédié à la lutte contre les tumeurs de l’appareil de reproduction masculin, une campagne de sensibilisation et de dépistage.

Une fois de plus, à travers cette action, la mairie de Libreville, sous la conduite du maire, Christine Mba Ntutume, se tient aux côtés des Autorités sanitaires du pays pour porter haut le message de clairvoyance et de responsabilité assumée auprès des Auxiliaires de commandement et du personnel de l’institution municipale.                      

HeaderBanner

Une opportunité salvatrice pour les agents municipaux d’être édifiés sur la deuxième cause de mortalité par cancer chez les hommes en Afrique subsaharienne indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le programme de sensibilisation prévoit,  outre la présentation épidémiologique, la prévention, le dépistage et la prise en charge de l’affection, au Gabon, la tumeur de la prostate, liée à l’âge,  est la première cause du cancer chez l’homme.                            

Jusqu’au 9 decembre prochain, la mairie de Libreville organise des séances de sensibilisation et de dépistage gratuits et en différé sur les cancers masculins.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.