Marathon/ »10 km de Port Gentil » : Les athlètes de la Garde Républicaine se distinguent à nouveau

0 77

Les athlètes de la Garde Républicaine (GR) se sont distingués, une fois de plus, le week-end dernier, en présence du chef de l’État Ali Bongo Ondimba, par ailleurs, chef suprême des Forces de défense et de sécurité (FDS) à l’occasion du marathon international le « 10 km de Port Gentil » en remportant respectivement les 1ère et 3ème places du podium des meilleurs gabonais. Des performances qui traduisent l’endurance des coureurs issus de ce corps d’armée dirigé par le Général Brice-Clotaire Oligui, qui n’a manqué d’exprimer sa satisfaction à cette occasion événementielle et sportive qui matérialise la vision d’une armée en or impulsée par le chef suprême des Forces de défense et de sécurité.

Franky Apiamessogui a remporté la première place avec un temps de 34’39 » au chrono. Quand à son coéquipier Éric Atana Owari, celui-ci a réalisé un temps de 35’15 » en occupant la troisième place du podium.

Ces performances démontrent du bien-fondé de la place de la culture du sport au sein de la GR dont la hiérarchie militaire a instaurée pour maintenir le leadership parmi les FDS sous les très hautes instructions du Président de la République. L’an dernier, les éléments de la Garde Républicaine s’étaient déjà, magistralement, distingué, lors du marathon de Franceville.

HeaderBanner

Chargée d’assurer, de façon permanente, la sécurité et la protection des institutions à l’intérieur et à l’extérieur du territoire national, la Garde Républicaine est une unité d’élite créée par décret presidentiel le 24 juillet 1964. Elle est placée sous l’autorité directe du Président de la République, chef de l’État, chef suprême des Forces de défense et de sécurité qui, à travers ses orientations et directes, a ordonné au Commandant en chef de tout mettre en œuvre pour une garde forte et qui gagne. Ce qui s’est traduit, ce week-end, par une très belle performance de ses représentants au « 10 km de Port Gentil ».

« Le 10 km de Port Gentil n’est plus seulement la course la plus rapide d’Afrique, ni même la seule à être classée « Gold » par la World Athlets sur le continent africain. C’est aussi un événement sportif et populaire », a déclaré le chef de l’État gabonais Ali Bongo Ondimba.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.