MEETING DU SG DU PDG A TCHIBANGA : ALI BONGO ONDIMBA ATTEND DES NYNOIS MIEUX QUE LE DEPUTE YEMBIT YEMBIT…

0 265

C’est l’essentiel du message livré aux populations, ce samedi 25 février à la place de l’ancien marché de Tchibanga qui a refusé du monde. Tant les nynois attendaient le SG Steeve NZEGHO DIEKO qui avait promis de revenir. Occasion d’écouter le message dont il était porteur de la part du DCP et Chef de l’Etat Ali BONGO ONDIMBA.

Cinq allocutions ont marqué le meeting. Avec, à l’entame, le Secrétaire Provincial J.F. KOUMBA MABIKA Maghengou pour le mot de bienvenue. Ensuite la SN5 Edwige Lydie IGNANGA, le Ministre de l’Economie Numérique J.P. DOUKAGA KASSA, directeur de campagne, le candidat élu député J.C. YEMBIT YEMBIT et le doyen honorable Alexis BOUTAMBA MBINA, avant l’adresse vivement attendue de l’hôte de marque.

L’on retiendra des interventions des locaux, l’expression d’une joie partagée de recevoir le SG NZEGHO DIEKO et leur entière satisfaction d’avoir accompli la mission confiée par le DCP qui voulait, à tout prix, la victoire de YEMBIT YEMBIT au siège âprement convoité à Tchibanga.

De fait, s’ils ont reconnu que cette victoire est celle du gotha politique local, des camarades unis comme un seul homme et des 1116 électeurs, il l’ont dédiée surtout au SG du parti, venu solidifier et galvaniser toutes les forces locales lors de la campagne y relative.

Il faut dire qu’après le triomphe mérité au 1er tour de cette législative partielle à Tchibanga, la province de Nyanga dans son ensemble, affiche pour le futur la même détermination de ratisser large, notamment en août prochain. Ambitionnant même d’augmenter son nombre d’élus nationaux et locaux. Sans perdre de vue la présidentielle, pour une nouvelle victoire du candidat naturel.

L’atteinte de ces objectifs constituera, sûrement, la meilleure façon de récompenser le Président de la République. Pour son regard intéressé sur la Nyanga et sa mensuetude encore exprimée à travers les 5 ministres octroyés à la province

HeaderBanner

Dans ce sens, le retour massif au parti de certains camarades qui avaient traversé la cours, la victoire récente au siège du 1er arrondissement de Tchibanga qui a souvent échappé au PDG, la concertation politique réussie à Libreville et cette mobilisation monstrueuse des nynois pour accueillir le SG Steeve NZEGHO DIEKO, font partie des signes d’unité retrouvée qui ne trompent pas. Et ça permet d’espérer que les prochaines batailles seront de plus aisées. Sachant aussi qu’il reste encore des petits réglages stratégiques, une élection n’étant jamais gagnées à l’avance.

Dans sa réponse, Steeve NZEGHO DIEKO a transmis les remerciements du Chef de l’Etat à tous les acteurs qui se sont mis debout pour ravir ce siège à l’opposition.

Seulement, a dit l’homme politique, le combat n’est pas terminé, car Ali BONGO ONDIMBA, qui a déjà août prochain dans son viseur, attend mieux que le député YEMBIT YEMBIT donné à son parti. Et Mougoutsi, qui regorge Tchibanga, chef-lieu provincial, devra donner la 1re confirmation.

Le PDG comptant d’abord sur ses propres forces, le SG NZEGHO a tenu un conclave, en matinée au siège du parti, avec les statutaires et les hauts cadres. S’il est revenu sur le document d’objectif de performances du parti, Steeve NZEGHO DIEKO a aussi haussé le ton et tenu un discours franc. Pour inviter sa famille politique à se ressaisir et agir ensemble. Ceux qui en font à leurs têtes, a-t-il prévenu, savent à quoi ils s’exposent. La discipline étant l’apanage du bon militant.

Mais l’hôte des nynois n’est pas arrivé les mains vides. S’il a récompensé les électeurs et apporté des moyens d’appui aux groupes socioculturels du parti, en bon messager du DCP et Chef de l’Etat, il transmis 10 machines à écraser le manioc pour les quartiers de la commune. Des tricycles seront remis dans 2 semaines aux compatriotes à mobilité réduite. Une cinquantaine des cartons de médicaments ont été déposés au CHR Benjamin NGOUBOU et un importants lot de matériel informatique, didactique et de papeterie pour l’ensemble des établissements secondaires de Tchibanga.

OLIVIER BAAK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.