NYANGA/TCHIBANGA : LES MEMBRES DE BANE BA NDABILILA BOUCLENT EN BEAUTÉ LEUR AG AUTOUR DU FONDATEUR P.A. MOUNGUENGUI

0 52

C’est à la faveur d’un repas, offert au 2e jour du rendez de Tchibanga, qu’a été agréablement bouclée l’assemblée générale extraordinaire de l’association Bane Ba Ndabilila. Celui-ci avait pour intérêt de renforcer les liens entre les membres de diverses sensibilités.

Aussi le président fondateur Pierre Alain MOUNGUENGUI a-t-il invité tout le monde à se lever et prier, chacun dans son coeur et selon sa religion, en pleine journée dominicale.

Il faudrait rappeler que lui-même et son épouse se sont rendus, tôt dans la matinée, pour une messe d’action de grâce, à la paroisse Saint Joseph. Pierre Alain MOUNGUENGUI en a profité pour visiter et réconforter les pensionnaires de la structure d’accueil de personnes âgées de cette église.

Après la bénédiction du repas par une chrétienne, dans un discours limpide et assez soutenu, en langue punu, le Président PAM à prononcé son mot de clôture des assises. Précisant, à l’entame, l’intérêt de cette assemblée générale, qui a donné l’occasion de scruter des nouvelles pistes et stratégies devant rendre l’association davantage efficace et performante.

HeaderBanner

Toutefois, a-t-il rappelé, l’ancien bureau devra continuer à conduire l’association, jusqu’à la mise en place d’un nouveau directoire. Fort du bilan assez élogieux de cette équipe sortante. A l’exemple du compte financier qui laisse apparaître un engagement de 7 millions pour le soutien des fils de Ndabilila.

En présence des plusieurs responsables de l’administration civile et militaire locale, qu’il a invités comme à l’ouverture des travaux, le Pdt Pierre Alain MOUNGUENGUI a conseillé les siens à ne pas céder à la distraction, mais à se mettre debout pour le soutien du Chef de l’État. Car c’est lui qui détient les clés de la décision, c’est lui qui gère présentement le Gabon.

Pierre Alain MOUNGUENGUI ne s’est pas privé d’exemples, pour faire comprendre que la politique c’est du donnant-donnant. La preuve d’actualité étant l’augmentation du nombre des fils de la Nyanga au gouvernement, dont deux pour Tchibanga et son département de Mougoutsi.

Le deuxième natif de Tchibanga ministre aujourd’hui, selon le Président de la FEGAFOOT, constitue sûrement un retour de l’ascenseur, j’allais dire une réponse du Président de la République. Il a tenu à récompenser la fidélité exprimée dernièrement par les populations locales à sa politique. En lui donnant Jean Charles YEMBIT YEMBIT, comme député, au sortir d’une élection législative partielle âprement disputée.

OLIVIER BAAK

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.