Oyem: Pour l’exercice 2021, le budget est arrêté à 911.446.743 F CFA

0 98

C’est ce lundi 18 janvier 2021 à 10 heures et 15 minutes que les Conseillers Municipaux d’Oyem qui siégeaient en double sessions ordinaires dans la salle habituelle de Conseils de l’Hôtel de Ville, ont en première heure des travaux examinés et adoptés le Compte Administratif de l’exercice 2018 avant de se plancher en second lieu sur le Budget Primitif, de l’exercice 2021 et de statuer sur des délibérations à l’ordre du jour.

Ces travaux qui ont été ouverts et clôturés par le Président dudit Conseil, ont vu le plafond budgétaire de cette exercice 2021 être arrêté en recettes et en dépenses à la somme de neuf cent onze millions quatre cent quarante-six mille sept cent quarante-trois (911.446.743) francs CFA soit une augmentation de 11,10 % par rapport au budget de l’exercice 2020, qui était de huit cent vingt millions trois cent soixante-seize mille trois cent cinquante-huit (820.376.358) francs CFA.

Cette hausse reste consécutive au fruit du relèvement des recettes propres qui passe de 382.989.016 F CFA à 540.735.795 F CFA, soit d’une augmentation de 157.746.779 F CFA et d’une subvention spéciale accordée par l’Etat, d’un montant de 10.000.000 F CFA, et ce, malgré la perte de l’apport balance d’entrée pour le compte de l’année 2021.

Si l’on peut donc apprécier cette augmentation du budget de la Commune, il reste malheureusement que ledit budget n’est pas encore suffisant au regard des ambitions de l’actuel Bureau du Conseil Municipal en terme de développement de la Commune.

Ainsi, demeurant attaché à ses principes et engagements d’œuvrer toujours pour le bien-être des Oyemois, le Bureau du Conseil que dirige le Maire Christian ABESSOLO MENGUEY, tient à sa volonté de poursuivre le programme de travail qu’il avait adopté lors de son premier Conseil Ordinaire de l’an 2019, dont les objectifs visent :

 d’assoir le bon fonctionnement de son Institution par l’amélioration des conditions de travail des élus et agents municipaux,

 d’augmenter le budget municipal en améliorant la qualité de recouvrement et un investissement accru dans le secteur productif générateur de revenus et d’emplois, capable de booster l’assiette de recouvrement.

 de soulager les conditions de vie de ses populations en mettant à disposition des infrastructures collectives.

Pour ce faire, après exposé succinct enregistré des remarques pertinentes des Conseillers présents dont, Dame Christiane BITOUGA du 2ème arrondissement de la Ville, sur les rapports de gestion de la cité 2020-2021, les Conseillers Municipaux, dans la phase des discussions sont donc passés au vote pour adoption des délibérations à l’ordre du jour.

HeaderBanner

De ce que l’on peut retenir de ces adoptions, à l’instar de certaines mises sous réserves pour leurs validations en commissions dans des jours à venir, d’autres d’une extrême importance sociale ont fait l’objet d’adoption telles que la délibération portant création du Conseil Consultatif d’Oyem en d’autres termes Comité d’Initiative et Consultatif (CIC) ayant des ramifications dans différents quartiers des deux arrondissements de la Ville. Une structure association à caractère apolitique et à but non lucratif à laquelle les populations de la Commune auront à adhérer librement afin de participer activement au développement de leur milieu de vie sous la tutelle de l’Autorité Municipale et ouverte à toutes les administrations aussi aux partenaires sociaux et de développement de la Ville.

A la suite de ces travaux, riche en couleur et dans une atmosphère détendue, les Conseillers Municipaux se sont tous accordés sur la poursuite en Commissions des dossiers restés pendants et donc l’urgence est de contribuer au bien-être des populations.

Il s’agit, pour ce faire, de quatre (04) Commissions libellée de la manière suivante :

– Commission des Finances, du Budget et du Recouvrement ;

– Commission de l’Habitat, de l’Urbanisme, du BTP, de l’Eau et de l’Electricité ;

– Commission Administrative, Juridique et Sécurité ;

– Commission des Affaires Sociales, de l’Education, de la Santé, de la Culture et du Sport.

De toutes ces Commissions, plusieurs Conseillers se sont manifestés individuellement.

En outre, bien que le budget primitif de cette année est été adopté à 36 voix pour, 00 contre et 03 abstentions, le Bureau du Conseil Municipal dont l’ambition est d’hisser Oyem au niveau des Villes modernes, a par la voix de son Président Christian ABESSOLO souligné l’impérieuse nécessité de doter, Oyem, de moyens financiers conséquents, avant de rappeler le devoir de chacun des Conseillers élus, à œuvre dans une réflexion d’ensemble sur les choix d’investissements judicieux, productifs et de maximalisation du recouvrement des taxes municipales. Toute chose qui permettra une amélioration de l’assiette de recette et conduira à l’équipe actuelle à atteindre les objectifs majeurs assignés pour ce mandat.

Notons que c’est au cours d’une collation offerte par le Bureau du Conseil Municipal au couleur de la Bonne Année que les participants du jour ont pris congé de ses assises dans la salle habituelle de mariage de l’Hôtel de Ville d’Oyem.

Oyem, le 18 janvier 2021

Service Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.