UFRESA/Fin du 1er symposium d’Abidjan     

0 11

L’Union des femmes reporters sportives d’Afrique (Ufresa) a tenu son 1er symposium à Abidjan (Côte d’Ivoire), le 7 novembre dernier, sous le parrainage de Daniel Bamba Cheick, Ministre ivoirien de la jeunesse et des sports en présence de la présidente Aya-Élisabeth Goli ainsi que des délégations représentants les différentes sections africaines du réseau. La délégation du Gabon était conduite par sa présidente, Raissa-Laure Médza.          

L’objectif de ces Assises avait pour but de réunir l’ensemble des femmes de la presse sportive africaine autour du thème retenu pour la circonstance : « Quelle est la place des femmes dans le journalisme du sport en Afrique ? Enjeux, défis et perspectives ».

Occasion pour la présidente de l’Ufresa de rappeler l’importance de cette rencontre « en vue d’inspirer plus de femmes dans le domaine de la presse sportive africaine ». Et dans le but de parvenir à une parité dans ce secteur à forte dominance masculine.

HeaderBanner

Après les séminaires de formation organisés à Nairobi (Kenya), Dakar (Sénégal) sous l’égide de l’AFP (Agence France Presse) et la FIFA ainsi que la nuit des talents en Côte d’Ivoire, l’Ufresa a donné le ton à ses sections continentales pour poursuivre des actions de terrain.

Il est à noter que l’Ufresa a été créée en 2006 au Nigeria, dans le but de fédérer les femmes reporters sportives d’Afrique autour d’une vision commune.

Thierry Mocktar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.