Vie des entreprises/Setrag :  Christian Magni face aux clients fret du transgabonais

0 20

Le Directeur général de la Setrag, Christian Magni a rencontré les clients du fret fortement impactés par le glissement de terrain survenu le 24 décembre 2022 au pk333 entre les gares de l’Offoué et celle de Boué. Il était question pour le Directeur général de trouver un terrain d’attente entre ses partenaires et la société dont il est le responsable.

Depuis l’incident, Christian Magni a dit maintenir un contact direct avec les clients de la Setrag pour leur informer des mesures envisagées susceptibles de rétablir le plus vite possible la voie afin que reprenne le trafic.

HeaderBanner

En effet, S’agissant de l’approvisionnement en denrées de première nécessité dans les Provinces de l’Ogooué Lolo et du Haut Ogooué, préoccupations majeures de ses hôtes, Christian Magni a mis sur la table trois solutions susceptible de soulager, et de parer au plus pressé avant la fin des travaux du rétablissement de la voie dont il faut rappeler, prendront plusieurs semaines, voir des mois. La première solution consiste au transbordement de la gare de Lopé à celle de Booué. Les marchandises ou camions emprunteront la route une fois à la Lopé pour Booué, où ils poursuivront le reste du trajet par train pour Franceville.

Aussi, la deuxième solution envisage que les camions partent de Libreville pour Booué, où ils s’embarqueront pour Franceville. Et enfin la troisième, la plus complexe à mettre en pratique consiste à un transbordement entre les gares d’Offoué et Booué. Problème, cette derniere piste necessite des engins de manutention à déployer sur place et que la distance avec la voie la plus accessible est de 10 kilomètres. Donc de ces solutions, les deux premières sont privilégiées a dit le directeur général qui a lancé un message rassurant aux très nombreux clients de la Setrag.

Pour Igoumou, directrice commerciale chez transforme représentant les entreprises Total, Petro Gabon, Ckagadis , Transform et Bolloré a déclaré que leurs activités de transport des produits petroliers et des conteneurs étaient totalement impactées, et qu’elle attendait beaucoup de la reunion de mise au point de lundi 1er janvier 2023, laquelle déterminera le choix définitif qui palliera à la situation de crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.