WOLEU-NTEM: RENE NDEMEZO’O OBIANG EN SÉJOUR EXPLICATIF A BITAM AU SUJET DE LA FUSION-ABSORPTION DN/PDG

0 175

La Politique en son sens se réfère à la pratique du pouvoir ou de la lutte contre le pouvoir. Mais de tout ce sens, ne compte que la représentativité des hommes et femmes capables de valoriser ces concepts.

Ainsi conscient de la notoriété du Parti Démocratique Gabonais (PDG) sur l’échiquier national et international, et même de sa sphère spirituelle, le natif de Bitam, René NDEMEZO’O OBIANG a décidé, comme a l’image du fils prodigue de regagner la maison du père et se mettre, dans la continuité, au service des habitants du pays et, ceci, au lendemain de sa récente rencontre avec le Président de la République, Chef de l’Etat et par ailleurs Distingué Camarade, Ali BONGO ONDIMBA, Président du Parti Démocratique Gabonais (PDG).

Dans cette lancée, le fils essandone de Bitam, attaché à sa tradition Bantou, était sur la terre de ses ancêtres, pour repondre favorablement à la rencontre souhaitée par les bitamois, ce samedi 24 avril 2021 et dont le but était d’obtenir, de ce dernier, le leitmotiv de son retour dans le parti de masse.

A cet effet dans une vision de ratisser encore plus large les soutiens à l’Exécutif Gabonais au niveau national et particulièrement provincial, le renouveau militant du PDG, René NDEMEZO’O OBIANG, dit CAPO, a rassemblé, dans la Commune du Maire Jules MBELE, ses plus proches lieutenants, ex ministres de la République, dont le natif du Département de l’Okano, Jonathan NDOUTOUME NGOME, celui du Ntem, Patrick EYOGO EDZANG ainsi que le gotha politico-administratif de la province, convié pour ce cadre de réaffirmation solennelle de l’engagement du fils spirituel de feu Omar BONGO.

Ainsi, au cour de cette cérémonie empreint de virgilence sur le respect du protocole sanitaire COVID-19, le Mouvement National de Soutien Politique de Noureddin BONGO VALENTIN, que préside, Merlin NKOGHE, était hôte de cet événement qui s’est déroulé en plein air au quartier Bifolo-ossi et qui a enregistré la présence remarquée du Premier Magistrat de la première Commune du Woleu-Ntem, à savoir, le Maire d’Oyem, Christian ABESSOLO MENGUEY, fervant militant du parti d’Ali BONGO ONDIMBA.

Qualifié pour bon nombre de leader moins qu’un acteur politique, et de Saül dans les saintes écritures, le descendant du village de feu EDZANG NKOULOU, s’est vu honorer de livrer son message explicatif aux siens dans une chaleure hautement musicale des artistes de renoms tels qu’Arnaud EYAGA et Alexis ABESSOLO aussi de Johnny Flot de la Guinée équatoriale.

HeaderBanner

Dans ce sens, RNO, après avoir observé une minute de silence en la mémoire de feu Fidèle ANDJOUA, un de ses pères, il a à la suite livré un bref aperçu, de sa rencontre médiatisée avec le numéro du pays du mardi 23 mars 2021 dernier.

Il tenait à expliquer à sa base biologique et politique, le bien fondé, de sa décision de regagner les rangs du parti au pouvoir balayant de revers son implication sur la manoeuvre de l’appel des braves distillée par une presse en manque d’arguments.

L’homme de Bifolo-ossi estime plutôt que les gabonais se doivent de s’unir dans la droite ligne des résolutions du dialogue d’Angondje tenu au lendemain des élections de 2016 et qui raffermissent le vivre ensemble et lueur d’espoir du peuple gabonais aspirant à une Paix sociale chère au continent africain.

Aussi, l’actuel patron du CESE, a laissé entendre que le Gabon n’avais pas besoin d’une multitude de partis politiques qui ne repondent pas aux enjeux de l’heure.

Autant de raisons qui auront amené le parti Démocratie Nouvelle (DN) à s’incliner à la demande du Président de la République conclaunt la fusion et absorption de DN/PDG.

Huit années comme ancien membre du Comité permanent du bureau politique, du PDG, plusieurs fois Ministre et en 2009, Directeur Provincial de Campagne de l’actuel Chef de l’Etat, l’homme qui maîtrise bien les arcanes politiques du pays n’est pas un opportuniste mais plutôt un modèle destiné à promouvoir l’unité nationale et le renforcement des liens patriotiques.

Pour finir, René NDEMEZO’O OBIANG a invité les fils du pays et les autres formations politiques à emboîter le pas du Chef de l’État notamment tous les enfants spirituels de feu Omar BONGO qui se doivent de privilégier l’intérêt supérieur de la Nation.

Source: COM/MSPNBV

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.