Abus sexuels sur les femmes : Le tout puissant prophète TB Joshua était-il un monstre ?

0 204

Selon nos confrères de panorama papers, la saga a commencé le 29 janvier 2024, lorsque la chaîne YouTube de la télévision fondée par l’épouse du regretté pasteur nigérian, Evelyne Joshua, a été suspendue par la célèbre plateforme de streaming. Cette suspension survient suite à un signalement de la part de Bbc Afrique, qui a pointé du doigt une cinquantaine de vidéos jugées “abusives”. Ces vidéos, dénoncées notamment par le média britannique openDemocracy, ont été accusées de contenir de la désinformation médicale ainsi que des campagnes de diffamation à l’encontre de femmes ayant dénoncé les abus sexuels de TB Joshua, selon Médiatude.

Le 17 janvier 2024, MultiChoice, une société sud-africaine exploitant les opérateurs DStv et GOtv, avait déjà retiré Emmanuel TV de ses bouquets. Cette décision faisait suite à la diffusion par Bbc Afrique d’un documentaire en trois parties intitulé “Prophet or predator”. Ce documentaire révélait de graves allégations d’abus sexuels, de tortures et d’autres crimes prétendument commis par le télévangéliste décédé en 2021 sur ses fidèles.

HeaderBanner

La multiplication des accusations portées contre la chaîne Emmanuel TV soulève de sérieuses préoccupations quant à la conduite du prédicateur et à la gestion de ses activités médiatiques. Le retrait de la plateforme YouTube vient renforcer les appels à une enquête approfondie sur les pratiques de cette organisation religieuse.

Face à ces révélations troublantes, les autorités compétentes sont interpellées pour prendre des mesures adéquates afin de protéger le public contre d’éventuels abus. En attendant, le débat sur le rôle des médias religieux et leur responsabilité dans la diffusion d’informations éthiques et véridiques continue de faire rage.

Source : panoramapapers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.