Augustin BOUMAH, une expertise avérée au service du ferroviaire

0 281

C’est en manager parfaitement informé de la situation délicate du transport ferroviaire au Gabon, que l’actuel Directeur du Contrôle Technique et de la Sécurité de l’ARTF,a pris part à la cession y afférente. Il sait mieux que personne où placer le chaînon manquant, pour que le rail retrouve ses lettres de noblesse. Mais qui est-il vraiment ?

Né le 11 mai 1980 à Libreville, Augustin BOUMAH appartient au cercle très fermé des jeunes managers gabonais qui ont pris assez vite la mesure des nombreuses attentes pour le développement de notre pays. Avec plus de quinze (15) ans d’expérience ferroviaire, le secteur d’activité auquel il appartient aujourd’hui, est à l’image de ce postulat et nécessite d’avoir un savoir-faire hors du commun pour y entreprendre.

On parle d’un secteur ferroviaire qui tente bon gré de se remettre sur de bons rails, après plusieurs déraillements qui ont quelque peu entaché sa belle épopée. Et là, il est question de se souvenir de cette phrase de Feu Omar Bongo Ondimba restée célèbre dans le temps et dans l’Espace « avec ou sans la Banque mondiale, le Transgabonais se fera ».

HeaderBanner

L’histoire du rail venait prendre naissance au Gabon, et bien des jeunes à l’instar d’Augustin BOUMAH avaient compris que l’enjeu sur le développement se situerait aussi de ce côté et ont choisi de se mettre au service du rail pour perpétuer l’histoire en s’entourant d’une formation béton : l’Ingénierie Ferroviaire.

Augustin BOUMAH est en effet, Ingénieur en génie civil, spécialisé en maintenance et travaux ferroviaire de la SNCF (chemin de fer de France). Il est détenteur d’un Master II en Administration d’Entreprise et d’un MBA en finance de L’ESLSCABusiness  School de Paris. Au fort de cette formation capitalisée, il sera tour à tour d’abord Chef de groupe travaux et maintenance des infrastructures ferroviaires à Comilog en charge du Transgabonais, puis Consultant Expert Infrastructure Indépendant (gérant d’un cabinet conseil), avant de revenir à la Setrag en qualité de Coordonnateur Technique du Programme de Remise à Niveau du Transgabonais (PRN). Actuellement Directeur du Contrôle Technique et de la Sécurité à l’ARTF au moment où se discute l’avenir du Rail et son impact dans le processus de développement de notre pays, il sait mieux que quiconque, comment trouver des réponses idoines au contexte des déraillements de trains pour avoir été au plus près des réalités du terrain.

Modeste et réservé, Augustin BOUMAH appartient à la classe des jeunes managers qui symbolisent assez bien aujourd’hui le rêve gabonais. Car au-delà de ces fonctions en entreprise, il fut également un farouche militant au sein du parti démocratique gabonais (PDG) où il a exercé la fonction élective de Député Suppléant du 4ème arrondissement de la Commune de Libreville à l’Assemblée Nationale pour le compte de la 12ème Législature (2012-2019). Représentant et porte-parole des Jeunes aux Universités PDG de la province de l’Estuaire en 2015, rapporteur général de la commission des textes au Congrès Provincial PDG de l’Estuaire en 2016, ce jeune a toujours soutenu la politique du Président de la République en matière de développement.

Ce parcours de jeune manager empreint de responsabilité et de dévouement pour son pays, méritait d’être cité pour une jeunesse encore plus vaillante au service du développement.

                                                                                                   Alain Mbinah

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.