CNAMGS : Anguilé perd la tête et licencie plus de 400 agents pour grève illicite

0 1 377

Grande a été la surprise des agents grévistes de la Caisse Nationale d’assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) ce mardi 20 juin courant qui ont reçu comme un coup de massue la note de service n° 028/23/DG/CNAMGS, notifiant le licenciement de plus de 400 agents par le directeur général.

En effet, ces agents ne faisaient que réclamer de meilleurs conditions de vie et de travaille. Un droit tout à fait légitime, mais dont le sulfureux Séverin Anguilé a volontairement choisi d’ignorer et a opté de chasser ses collaboteurs qu’il qualifie de nuisibles face à ses magouilles.

HeaderBanner

Le directeur général de la CNAMGS vient d’envoyer au chômage plus de 400 familles.
selon lui, la grève est illicite, ce que contestent les employés réunis au sein du Syna-Cnamgs qui a déposé son préavis de grève le 3 juin dernier et dont la grève n’a été déclenchée que le 14 juin 2023 après des discussions avec la direction générale qui a tourné court.

Le Président Ali Bongo Ondimba qui a nommé au sein de l’appareil administrative des collaborateurs pour impulser sa politique pour un Gabon uni et solidaire, a fait pour certains un mauvais casting à l’exemple de Séverin Anguilé, directeur général de la Cnamgs qui se croit tout permis.

Cette décision du directeur général est une maladresse qui va plomber l’Institut dont il est le responsable et vient là, de déterrer la hache de guerre. Là gît le lièvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.