CONCOURS INTERNATIONAL DE BOURSES SUPMTI-MAROC : LE MAIRE CHRISTIAN ABESSOLO MENGUEY S’ACQUITTE DES FRAIS DE CONCOURS DES APPRENANTS D’OYEM

0 119

L’École Supérieure de Management, de Télécommunication et d’Informatique de Rabat, entend offrir aux étudiants marocains et étrangers des bourses pour couvrir totalement ou partiellement les frais de scolarité de leurs cursus universitaires au sein des écoles de son groupe SUPMTI.

C’est dans ce sens que, cette université marocaine, privée reconnue par l’État et par le canal de son partenaire CEBO-Cabinet d’Expertise Boursière, vient d’organiser à Oyem, ville chef-lieu de la neuvième province du Gabon, un concours pour une cinquantaine de bourses d’Etude aux Excellents des quatre coins de la planète.

Ainsi, honoré pour le choix, porté pour sa Commune d’abriter cette première du genre dans le Woleu-Ntem et pour son engagement à encourager et à promouvoir toujours l’élite scolaire, socle du devenir d’Oyem de demain, le Maire Central, Christian ABESSOLO MENGUEY, vient par un énième acte républicain faire concourir une vingtaine de lycéens et collégiens issus des familles démunies de sa cité en prenant en charge tous les frais liés aux modalités de leurs participations.

A cet effet, un challenge, placé sous l’autorité Municipale, s’est déroulé, le lundi 31 mai 2021, dans l’enceinte du plus grand Lycée de la province, reconnu par le sigle LEO (Lycée d’Etat d’Oyem) et au cours duquel, le déroulé des épreuves était supervisé par le point focal du groupe SUPMTI pour le Woleu-Ntem, Royal NDONG.

HeaderBanner

Il était, donc questions pour nos apprenants, de niveau Terminale, toutes séries confondues, des lycées publics et privés de la place notamment Richard NGUEMA BEKALE (LERNB), Excellence, Alliance Chrétienne Martin Effandong (LACMEN) des Collèges ONDO et FILS (COF) et du privé Dominique SAVIO, de concourir pour cinq (5) matières dans l’optique d’espérer réussir et obtenir des bourses d’étude de cette école située dans la capitale du Maroc, et qui a pour différentes filières accréditées : ingénierie industrielle, ingénierie informatique et télécoms mais aussi en management et finance.

Bien qu’en restant en attente de leurs résultats, qui leurs seront transmis par voix électronique, sous le managérial technique de Parfait Leonel AKOMA BIYANG, Chef de service informatique de l’Hôtel de Ville, et ce, avant la tenue de l’examen du Baccalauréat, session 2021 au Gabon, ces apprenants n’ont pu trouver de mots justes que de remercier leur Edile pour son implication totale à l’émancipation de sa jeunesse scolarisée et non scolarisée.

A noter à toutes fins utiles que, ce concours dont l’Edile a pris en charge la vingtaine des élèves portés à sa connaissance par les organisateurs, ledit concours a enregistré, au total, plus d’une trentaine d’élèves Oyemois dont la dizaine a pris part, le dimanche 30 mai, à la veille.

Source : C.M.O

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.