Couvre-feu d’urgence aux États-Unis:  violents  affrontements armés entre manifestants et policiers

0 154

La police a ordonné l’évacuation de plusieurs bâtiments du Congrès américain mercredi, alors que les partisans de Donald Trump manifestaient contre la certification de la victoire de Joe Biden devant le Capitole, dans une ambiance très tendue selon les images d’une journaliste de l’AFP sur place. Une personne aurait été blessée par balle à l’intérieur du Capitole selon CNN.

La police du Capitole a ordonné au personnel du Congrès d’évacuer le bâtiment Cannon ainsi que d’autres situés autour du Capitole, peu après la fin d’un discours de Donald Trump. Le milliardaire républicain avait alors appelé ses partisans à aller protester contre la certification par les élus du Congrès de la victoire de son opposant démocrate, ayant lieu au même moment dans l’enceinte du Capitole.

« Je viens juste d’évacuer mon bureau à Cannon à cause d’une menace proche. Maintenant, nous voyons des manifestants attaquer la police du Capitole », a tweeté l’élue républicaine à la Chambre des représentants Nancy Mace.

Donald Trump a réagi aux débordements causés par ses partisans: « S’il vous plait, soutenez notre police du Capitole. Ils sont vraiment du côté de notre pays. Restez pacifiques ! », a-t-il asséné.

HeaderBanner

Le vice-président Mike Pence appelle les manifestants à « quitter immédiatement le bâtiment » du Capitole à Washington.

La maire de Washington a ordonné mercredi un couvre-feu à 18h00 locales (00H00 HB) dans la capitale fédérale. Il doit durer jusqu’à jeudi matin 06h00 locales (12H00 HB), a annoncé la maire Muriel Bowser dans un communiqué publié sur Twitter, en précisant que les travailleurs essentiels ainsi que les journalistes en étaient exemptés.

De violents affrontements sont en cours entre les manifestants et les forces de l’ordre.

Suite à l’ampleur des évènements, Trump a publié un deuxième message: « Je demande à tous ceux présents au Capitol de rester pacifiques. Pas de violence ! N’oubliez pas, nous sommes le Parti de la Loi et de l’Ordre. Respectez nos hommes et nos femmes en bleu. Merci ! »

Des policiers ont dégainé leurs armes dans la Chambre des représentants du Congrès des États-Unis, face à des manifestants pro-Trump qui tentaient d’entrer dans l’hémicycle, a rapporté un élu.

« Les gardes de sécurité et les policiers du Capitole ont sorti leurs armes tandis que des partisans de Donald Trump tentaient de forcer le passage », a tweeté l’élu Dan Kildee. « On a reçu pour consigne de nous allonger sur le sol et d’enfiler notre masque à gaz », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.