Économie/Douanes : Hugues Modeste ODJANGOU prend ses fonctions de Directeur Général des Douanes et Droits Indirects

0 133

C’est le Ministre de l’Économie et des Participations, Mays MOUISSI, qui a procédé à l’installation du nouveau Directeur Général de la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI), Hugues Modeste ODJANGOU, ce mercredi 31 janvier courant. Revêtue d’un caractère hautement solennel, la cérémonie de passation de services s’est déroulée en présence du Secrétaire Général du Ministère, Monsieur Patrick Christian EBE, et de l’Inspecteur Général des Services, Madame Rêve Rolande MOUCKALA KOUMBA épouse ONANGA NDIAYE.

En prenant la parole, le ministre de l’Économie et des Participations a d’abord salué le passage remarquable du Directeur Général sortant, le Général Landry MBONDO. En l’espace de 3 mois, il a réussi à mettre en œuvre une série d’actions qui a accéléré l’accroissement des recettes, mais aussi la modernisation de l’administration des douanes. Par ailleurs, Mays MOUISSI a salué le management exceptionnel, le leadership et la discipline militaire de l’ancien responsable des services des Douanes.

Pour le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects sortant, le Général Landry MBONDO, les efforts dont a fait preuve les agents des douanes au cours de ces quatre (4) derniers mois, qui a permis à la direction générale des douanes de maintenir un niveau de performance élevé et dont l’objectif des recettes de 360 milliards de francs CFA qui m’avait été assigné par la loi des finances de 2023 a été largement dépassé avec une réalisation de plus de 430 milliards de francs CFA soit un dépassement de 70 milliards de nos francs. Son passage à la Douane a été également marqué par l’informatisation historique de la région douanière d’Oyem longtemps décriée, la distribution aux services opérationnels de quatre (4) régions douanières de huit (8) véhicules de services mis à la disposition de l’administration…..etc.

HeaderBanner

En s’adressant au nouveau Directeur de la DGDDI, Hugues Modeste ODJANGOU, le Ministre de l’Économie a rappelé que sa nomination s’est faite uniquement sur la base du mérite. En effet, elle est intervenue à la suite d’un processus de sélection rigoureux avec l’audition de 9 candidats triés sur le volet. Monsieur Mays MOUISSI a invité le nouveau Directeur Général à se dédier pleinement à l’atteinte des objectifs fixés par les plus hautes autorités du pays. Il a mis l’accent sur la nécessité de trouver des solutions innovantes pour poursuivre la modernisation de la douane, instaurer un management exemplaire et travailler assidûment à redorer l’image de cette administration, pilier de la mobilisation des recettes publiques.

Prenant la parole à son tour, le nouveau Directeur Général des Douanes et Droits Indirects : « je m’engage à continuer dans la même direction, je ne menagerais donc aucun effort pour rassurer nos partenaires historiques et nouveaux, quant à la disponibilité de l’administration des douanes à les accompagner avec sérénité et professionnalisme dans leurs opérations de dédouanements ».

Aussi, Hugues Modeste ODJANGOU, s’engage à mettre en place un dialogue permanent avec les partenaires sociaux afin d’éviter les mouvements d’humeurs qui ont pour conséquence la perte des recettes et l’instauration d’un climat fragile donc non propice aux affaires.

« Sur le plan sécuritaire, les services de surveillance doivent désormais reprendre leur positionnement stratégique aux frontières par l’occupation des postes de douanes existants et l’observation des mouvements au niveau des zones frontalières dépourvues de la présence douanière permanente », a conclu le Directeur Général des Douanes et Droits Indirects, Hugues Modeste ODJANGOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.