Gabon : 50 ans d’existence, l’université Omar Bongo organise ses états généraux

0 72

Les états généraux de l’Université Omar Bongo sanctionnant ses 50 ans d’existence sont le fruit d’une double initiative entre les autorités rectorales de ladite Université et le syndicat-UOB (SNEC-UOB). Ces états généraux se tiennent au sein même de l’université, le mardi 23 novembre 2021. Les travaux de réflexion de ces états généraux s’étaleront sur cinq jours.

Les maux qui minent le bon fonctionnement  de l’université Omar Bongo depuis plusieurs années  seront étalés au cours de ces échanges. Les difficultés qui nuisent au bon fonctionnement de cette université seront traitées sans tabou afin que l’UOB recouvre ses lettres de noblesse.

«Je crois que l’initiative qui a été prise par les autorités rectorales, administratives de l’université Omar Bongo sous l’impulsion d’une revendication syndicale est une très bonne chose qui prouve à suffisance l’écho que l’institution universitaire dans son ensemble et ministérielle accorde au dialogue entre toutes les composantes de l’université Omar Bongo», a déclaré le secrétaire général de l’enseignement supérieur, Frédéric Mambenga.

HeaderBanner

En effet, l’organisation des travaux de ces états généraux n’a pas que pour but de dresser un bilan exhaustif des maux qui minent le fonctionnement de l’UOB, mais aussi celui d’apporter des propositions qui vont changer le cours de son histoire.

« Pour ces travaux, nous marquons un arrêt, nous faisons un bilan de 50 ans de l’université Omar Bongo. Nous attendons de ces travaux empreinte de courtoisie, des résultats probants. Nous attendons des propositions fortes, pertinentes pour que l’université puisse effectivement redorer son blason, se hisser au niveau des standards des autres institutions de même rang.», a martelé  le secrétaire général de l’UOB, Henriette Aurélia MOMBEY. Avant d’ ajouter, «que ces travaux se dérouleront dans la stricte courtoisie. Mais avec le temps qui sied, dire les choses pour que chacun de nous puisse prendre conscience de ce qu’est devenu l’UOB 50 ans plus tard, et de ce que l’on souhaiterait que l’UOB soit dans les prochaines années« .

Pour mieux avancer, il est parfois important de regarder derrière soi afin de tirer tous les enseignements de ses réussites et échecs avant d’envisager l’avenir. Tel est l’optique des travaux des états généraux de l’UOB qui se structurent en plusieurs ateliers.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.