Gabon/Culture: Focus sur un rapeur intemporel, Yves Saint Oyono

0 72

Crée en 1992 après la dissolution du mouvement côte ouest africaine, le groupe conscience noire aura révélé au public gabonais un garçon que de nombreux analystes qualifie de phénomène pour sa génération.  Yves saint est rapeur depuis sexe suprême puis il rejoint conscience noire avant de se confirmer dans une carrière solo qui aura marquer des esprits et des générations. 

Oyono Yves Saint de son état civil, la quarantaine révolue est un fils des mapane du 2ème arrondissement de libreville né d’un père journaliste et d’une mère femme au foyer. Il va s’intéresser très tôt au scoutisme et finir raiders avec le grade de lubellule l’équivalent de lieutenant dans ce mouvement paramilitaire de jean Yves techner le fondateur de lecole du cirque.

HeaderBanner

De l’école publique de Batavea en passant par Mont Bouet 2 , Yves va finir au lycée technique national Omar Bongo après un bref passage au cours secondaire Ambourhouet. Amoureux des échanges humains et des métiers de la communication il démarre une carrière d’animateur à radio soleil  sous le regard de François edou Eyene, Serges Abessolo et Alain Claude Bilié-Bi-Nzé et se fait remarquer en suite par Arcade Mbanangoye qui l’essaie à Africa plus gabon pour en suite le proposer à Africa Numéro 1.

Le talent du Showgars d’atongabe va séduire Gaudel Inanga et Gauthier Revignet qui vont en faire un animateur télé a la rtg1 en remplacement de Yves mitoumba de télé midi. Puis , Yves va poursuivre son rêve à Niamey au niger après l’obtention d’un concours d’état.  4 ans après sa formation à IFTIC Ecole de Journalisme du Niger il est de retour au pays pour exercer comme journaliste reporter à gabon tv.

La reconnaissance de l’état est grande et la satisfaction des plus hautes autorités du pays qui l’ont nommé plusieurs fois conseiller, attaché de presse et récemment chef de service de la presse primature sous la mandature de julien Nkoghe Bekale ancien premier ministre .

Du rap au journalisme, Yves reste égale à lui-même dans un style décomplexé qui a fait un exemple de réussite pour de nombreux jeunes. Installé dans le como mondah à ntoum depuis près d’une décennie, le Showgars a une réponse pour tout ceux qui pensent qu’il a arrêter la musique, sa première passion.  L’intemporel rapeur de la côte ouest africaine annonce la sortie d’un album gospel pour août 2021. « L’appel de Dieu certainement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.