GABON/ÉCONOMIE: La FECOREFI lève le ton et déclare une grève générale illimitée.

0 64

Libreville, le 31 mars 2021- (Actualites 241). L’Assemblée générale tenue le mardi 30 Mars courant  à l’esplanade du ministère du budget par les agents des régies financières qui ont décidé à l’unanimité de durcir la grève entamée récemment sur toute l’entendue du territoire national.

Le gouvernement gagnerait a devisé avec les agents des régies financières pour éviter une énième paralysie de la machine économique du pays. Cette grève lanceé sur toutes l’étendue du territoire national ferait  perdre à l’État plusieurs milliards de FCFA, si et seulement si une solution d’urgence n’est pas trouvée.

HeaderBanner

 En effe, cette décision radicale des professionnels des régies financières fait suite à ce qu’ils qualifient de manque de considération a leur égard de la part du gouvernement.

Et pour Sylvain Ombindha Talheywa 3 : « Nous avons saisi le gouvernement sur la question qui fâche, il n’a pas daigné répondre. Donc au sortir de cette patience, les agents exténués et étouffés par les aléas du quotidien ont décidé de rentrer en grève avec un piquet  au ministère du Budget et également au Trésor public », a-t-il déclaré.

Notons que la Fédération des Collecteurs des Régies Financières (FECOREFI) constate avec regret la non-application du décret N°00429/PR/PM du 24 décembre 2020 pourtant rédigé de manière unilatérale par ce même gouvernement.

« Nous sommes face à des gens qui ne respectent pas leur propre texte mais qui veulent faire le bras de fer sous fond de menaces et d’intimidations, nous ne nous laisserons pas faire », a déclaré le porte-parole de la FECOREFI, Sylvain Ombindha Talheywa 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.