Gabon/Fegabab:Une élection entachée d’irrégularités

0 345

Libreville, le 20 décembre 2020-(Actualités 241). Il s’est tenu ce samedi 19 décembre 2020 à l’institut National de la Jeunesse et des Sports  (INJS), l’élection du Président de la Fédération Gabonaise de Basket-ball (Fegabab). Un challenge qui a opposé Tim Remanda et Willy Conrad Asseko tous anciens basketteurs.

En dépit de la victoire de Willy Conrad Asseko qui sort victorieux face à son adversaire Tim Remanda 24 voix contre 07 dont 35 inscrits, 4 absents et 31 votants. On note tout de même que l’élection a souffert de quelques irrégularités.

En effet, la commission électorale mise en place par le Ministère des Sports pour organiser l’élection de celui qui devrait veiller à la destinée de la Fédération gabonaise de basket-ball (Fegabab) pour un mandat de 4 ans a été entachée d’irrégularités. Le président de la commission électorale Joël PONO OPAPE qui devrait être impartiale dans l’organisation de cette élection a montré son dévolu pour le candidat Willy Conrad Asseko pour avoir fait appel à sa candidature quelques jours avant l’élection. Or nous savons tous que le président d’une commission électorale ne peut être juge et parti. Conclusion, les dés étaient pipés d’avance mettant ainsi en mal le candidat Tim Remanda. Pourquoi Joël PONO OPAPE a-t-il été choisi pour gérer cette élection sachant qu’il avait déjà son étalent dans la course?

HeaderBanner

Toutefois, il a été fait remarquer que le président de la ligue du Haut-Ogooué Arnold Nkouele Biyoghe affecté à Libreville depuis le 5 novembre 2020, ne devait pas voter au compte de sa ligue du fait qu’il réside désormais à  Libreville. Contester par certains de ses collègues  presidents de leagues, la commission électorale n’a fait cas de cette contestation.

Aussi, la commission électorale a refusé d’appliquer les textes qui régissent le mode de fonctionnement de la Fegabab. Certains présidents de leagues ont manifesté afin que l’article 15 soit appliquer, mais au grand refus de la commission électorale. Cet article stipule que  les présidents des leagues peuvent voter pour les présidents des clubs afin d’éviter un grand nombre de personne dans la salle.

Le nouveau président de la Fegabab Willy Conrad Asseko et son équipe sont attendus au pied du mûr pour redresser le basket-ball gabonais avec le projet « 5 majeur ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.