Gabon: La société civile gabonaise note insuffisantes les mesures annoncées par le gouvernement pour arrêter la propagation du Covid-19

0 26

La société civile gabonaise a tenue ce dimanche 22 mars 2020 une importante déclaration de presse dans la commune d’Akanda afin de se joindre à l’effort de guerre collectif qu’impose le coronavirus dans notre pays.

En effet, la société civile note avec gravité les mesures annoncées par le gouvernement qui, quoique louables paraissent encore insuffisantes pour juguler et arrêter la propagation du Covid-19.

Elle a pris alors la décision solennelle de venir en complément se joindre à l’effort de guerre collectif que le coronavirus impose au Gabon.

Ainsi, tous les acteurs de la société société civile, associations, ONG, syndicats, confessions religieuses, tradipraticiens et les médias privées, s’unissent ce jour dans le « Groupe pour l’alternative communautaire contre le coronavirus ».

HeaderBanner

Le GAC à pour mission:

  • Accompagner l’État dans la mise en œuvre de la riposte nationale contre le coronavirus;
  • Intensifier la mobilisation sociale et communautaire;
  • Contribuer à l’éradication du coronavirus au Gabon;
  • Développer des activités de sensibilisation, d’éducation, d’accompagnement et d’appui adaptées aux communautés Cibles.

Pour matérialiser cette ambition, le « Groupe pour l’alternative communautaire contre le coronavirus » ont élaboré et adopté un plan d’action contextuel, en complémentarité des mesures gouvernementales.

En conséquence, ils appellent le président de la République, le Gouvernement, les deux chambres du parlement, les partenaires bilatéraux, les partenaires multilatéraux et les entreprises citoyennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.